Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec y a quoi dans mon silence

Le handicapé n'est pas toujours celui qu'on pense

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon silence

Le handicapé n'est pas toujours celui qu'on pense

Pas toujours comprise par rapport à mes idées ou ma façon de voir les choses, j'ai eu envie de partager. Si je suis honnête c'est aussi sur les conseils d'autrui que j'échange sur ma façon de voir les choses. Quand je dis les choses, c'est plutôt le handicap.

Définition

Handicap: désigne la limitation des possibilités d'interaction d'un individu avec son environnement, causée par une déficience provoquant une incapacité, permanente ou non, menant à un stress et à des difficultés morales, intellectuelles ou sociales et/ou physiques.

Bon, la définition est posée mais qu'en penser?

Je suis sourde, totale et irrémédiable. Pour la société je suis handicapée. J'ai des difficultés d'interaction avec les individus, des difficultés pour discuter avec monsieur tout le monde, donc ça fait de moi une personne handicapée.....

Certes.....

Posons le problème plus concrètement.

je vais à la mairie du Désert (par exemple), je pose des questions sur ... un permis de construire. La personne qui me renseigne, avertie de mon souci, suit mes conseils, et me parle en face en articulant de manière à ce que je puisse lire sur les lèvres facilement. Tout se passe bien. J'ai mes renseignements, j'ai compris, je suis satisfaite.

J'y retourne le lendemain avec les mêmes questions (oui, je suis têtue ou très bête), mais problème, mon interlocuteur n'est pas le même! Il ignore ma particularité malgré ma présentation (je suis sourde, MAIS je lis sur les lèvres et comprends si on me regarde et articule), me parle sans me faire face et n'articule pas... Je ne comprends rien, et envoie Cherétendre se renseigner plus tard.

Alors... Qui est le handicapé?

Moi qui ne comprends rien avec certains interlocuteurs ou le quidam qui ne s'adapte pas?

Avec certaines personnes je me sens handicapée et avec d'autres non... Je me suis donc posé la question, qu'est ce qui fabrique le handicap? Moi différente, ou la société non adaptée?

Arrivé là dans mon billet, tu me vois venir, pour moi, ça n'est pas moi la handicapée mais le type ou la nénette qui ne s'adapte pas. Facile comme réflexion tu me diras!

Et je te rétorque que je m'adapte, je fais des efforts énormes, je fatigue très vite à lire sur les lèvres,mais, si mon interlocuteur fait l'effort (minime) d'articuler en me regardant, je comprends, et ne me sens pas diminuée!

Alors maintenant que les choses sont posées, c'est qui le handicapé? Moi qui fais au mieux pour m'adapter ou l'autre qui s'en fout sans penser une seconde qu'il pourrait être à ma place?

Donc, le handicapé n'est pas toujours celui qu'on pense....

Et je vais te dire, depuis que je tiens ce raisonnement, je me sens beaucoup moins diminuée face à des situations difficiles qui ne sont pas de mon fait. Je subis une non-adaptation des gens, un je-men-foutisme du à une non-éducation à la différence!

Donc, je ne suis pas handicapée, c'est la société trop standardisée et non adaptée qui fait de moi une personne hors norme.

Différente, oui! Déficiente, non!

Voir les commentaires

Lire sur les lèvres, ça s'apprend et c'est épuisant!

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon silence

Lire sur les lèvres, ça s'apprend et c'est épuisant!

Je lis sur les lèvres depuis maintenant 7 ans, cette pratique s'est faite naturellement. J'ai commencé à regarder la bouche des gens, m'appliquant à comprendre ce qu'ils disaient, quand je n'ai plus eu de son.

La lecture labiale s'apprend chez un orthophoniste, encore faut il le savoir! N'ayant eu aucune information au sortir de l'hôpital, je me suis donc débrouillée toute seule, pas si mal si l'on en croit mes résultats!

J'avais déjà fait un billet sur la lecture labiale, il est .

Avec l'association de malentendants et sourds dont je fais partie, j'ai suivi mon premier cours de lecture labiale. C'est un cours collectif et nous sommes une douzaine à apprendre à lire sur les lèvres, certains qui entendent encore suffisamment pour ne pas pratiquer cet exercice quotidiennement et d'autres qui lisent sur les lèvres depuis des années.

L'orthophoniste assise face à nous, commence par nous montrer ce que donne les voyelles, comme le" iiiiii" qui étire la bouche sur les côtés, le "oooo" qui donne une bouche ronde.... Puis elle nous a expliqué deux consonnes, le "L" avec la langue qui remonte sur le palais et le "P" avec la bouche qui se ferme brièvement puis s'ouvre.

Déjà là, ça n'était pas si simple, et ça allait devenir de plus en plus compliqué. Exercices!

Tu as toutes les voyelles plus "an", "eu", "ou", "on", "in" accompagnées du "L" et du "P", et avec ça tu fais une quantité de mots faramineuse.

C'est parti pour une heure de froncements de sourcils, de rides au front, de mal au crâne! Etant bien entendu que nos appareils auditifs sont coupés et que ceux qui entendent encore ont des bouchons d'oreille. Donc silence pour tout le monde!

En vrac, on a eu, entre autres (je ne suis pas vache je ne vais pas tout vous énumérer): Le pou, la poupée, le pipeau, l'épopée, le pan, la pampa, les lampes, le lit, le puits, le lapin, le poil, le pilier.....

Après une courte (trop) pause café, on recommence!

Et là, la saturation me guettait! Je zieutais vers la sortie en me disant que je fuirais bien....

Mais regardant mes petits camarades aussi essorés que moi, je me suis dit qu'autant boire la coupe jusqu'à la lie. Fin de séance difficile, je ne comprenais plus rien! le pou dansait avec le pot, la pile s'emmêlait avec la pelle, et le lit faisait couche commune avec le lin.

Alors le bilan de cette première séance:

Il est étonnant d'apprendre un truc que l'on fait naturellement depuis des années. C'est difficile et demande une concentration extrême. De plus, il est assez désagréable d'avoir l'impression d'avoir 5 ans, d'être en maternelle et d'apprendre les sons. J'avais déjà fait l'expérience de l'orthophonie pour réapprendre à entendre avec mon oreille électronique, et j'avais trouvé déstabilisant de me sentir dans la peau d'un enfant alors que je suis adulte depuis un bon moment.

Après.... Je ne suis pas convaincue, pas convaincue du tout que ça m'apporte quelque chose....

J'ai surement pris de mauvaises habitudes en apprenant toute seule, à l'instinct, mais ça fonctionne, et je ne suis pas certaine que ses séances soient utiles, que je remplace ma technique qui n'en est pas une par une technique apprise.

De plus, lire sur les lèvres d'une orthophoniste qui articule exagérément n'a rien à voir avec la vie de tous les jours. Quand quelqu'un te tient un discours, tu vas à l'essentiel, ton cerveau ne décortique pas voyelles et consonnes, il lit globalement et tente de te donner un discours cohérent ou pas..... Ceci dit, les cours vont évoluer au fil de l'année et ce sera surement plus en adéquation avec la réalité.

En résumé, c'est surement très utile pour quelqu'un qui n'a jamais pratiqué et je le conseille à chaque fois que je rencontre un petit nouveau dans le monde du silence, mais au bout de 7 ans de pratique à l'instinct, je ne suis pas convaincue....

Voilà, prochaine séance dans une semaine, je retente et je verrai ce qu'il en est.

Allez! Je vous propose un exercice, essayez de lire sur les lèvres et vous me direz ce que vous en pensez!

Voir les commentaires

J'ai les oreilles qui hurlent!!!!!!!!!!!!

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon silence

J'ai les oreilles qui hurlent!!!!!!!!!!!!

Acouphène: sensation auditive non liée à un son, pouvant ressembler à un bourdonnement, sifflement, tintement ressentie dans le crâne,dans l'oreille d'un seul côté ou des deux. Ben avec ça, vous êtes renseignés!

Bref, ce sont des bruits divers et variés mais très agaçants (euphémisme!) générés par mon cerveau en mal d'audition. Qu'il soit stressé au départ, je le conçois, moi aussi j'étais mal à l'aise avec ce manque de sons... Mais maintenant, merde! ça fait presque 7 ans qu'on vit tous ensemble, mon cerveau, ma perte d'audition et moi, alors point besoin de stresser, cool! On n'est pas si mal!

Bref, 6 ans que j'ai des "hallucinations auditives" dixit un toubib. Je t'en fouterais des hallucinations auditives! Dis comme ça, non seulement je suis sourde mais en plus je suis folle!

Les premiers mois ont été épuisants,les acouphènes changeaient régulièrement histoire que je ne puisse pas m'habituer. J'ai essayé de ne plus consommer d'excitants ayant remarqué que le café, le pinard et toutes autres formes d'alcool amplifiaient le volume des acouphènes. J'étais donc condamnée à avoir la tête dans le cul toute la matinée et je ne pouvais même pas boire un verre histoire d'oublier un peu mes malheurs! J'ai fini par reprendre mes mauvaises habitudes en me disant qu'il allait manifestement falloir que je m'habitue à ces nouveaux bruits qui remplissaient ma vie!

La plupart du temps, je les traite par le mépris et j'arrive presque à les oublier. Sauf que depuis deux jours, j'ai les oreilles qui hurlent. Sans savoir pourquoi, (la fatigue surement) mes bruits ont pris du décibel. Ils sont toujours 3, cocotte minute limite avion qui décolle et petite musique à droite, et cocote minute avec un son plus grave à gauche. Des fois ils s'ennuient tous les trois, alors ils invitent une petite clochette à gauche et un sifflement à droite..... Chouette! Plus on est de fous, plus on rit!.Je sais qu'un jour (demain? en mode espoir) le volume va baisser et je retrouverai mes bons vieux acouphènes de tous les jours, mais là, ça m'agace!

Si on y réfléchit bien, quitte à être sourde, il serait quand même juste que je bénéficie de silence! Qui a dit que la vie n'était pas juste?

Je m'étais dit qu'en les dénonçant à la planète entière via internet, ces fourbes allaient, honteux, se calmer. Que nenni! Il sont toujours là!

Je vous laisse, je vais me faire un kir que je vais boire à leur santé... Peut-être qu'en les noyant dans l'alcool??????

Voir les commentaires

Blues de Noël ou blues de la vie?

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans ma vie , y a quoi dans mon silence

Blues de Noël ou blues de la vie?

Si je te dis que je n'ai aucune idée de ce que je vais écrire demain matin pour le défi Décembre en images, ça t'étonne? Le blues des fêtes de fin d'année me rattraperait-il? Je te rassure, j'aime toujours Noël, et je ne vais pas t’assommer avec un article sur le côté commercial des fêtes que (ô merveille!), je viens de découvrir! Donne moi un peu plus de crédibilité et de recul, ou d'âge peut-être!

C'est juste que j'ai un peu les boules (comme on disait de mon temps), j'ai un peu la nostalgie des Noëls avec mes deux filles... Quand on a tous ses enfants avec soi, on trouve ça normal, mais on se rend compte, après, trop tard, que non! C'est juste une incroyable chance! Tu me diras, et je le sais, que dans son ailleurs elle est heureuse, qu'elle a choisi de partir loin et qu'on l'y a aidée.

Je sais, mais quand même!

J'ai le cafard et j'ai beau me secouer, me raisonner, le noir s'accroche et je vois juste que son côté ressort sur pattes, sa faculté à parler non stop et son humour à chier (ben oui j'en fais les frais), vont vachement me manquer!

Et quand j'ai le cafard je réfléchis... Beaucoup.... Trop....

Et je me dis que si c'était chez quelqu'un d'autre, un gosse, parti comme ça à l'aventure, juste pour voir si c'est mieux ailleurs; je me dirais que le môme il fuit un truc. Et tu auras raison, je te raconte.

Lainée elle a fui la maison quand elle a trouvé ses épaules de 16 ans, trop étroites pour soutenir sa mère en détresse et les autres membres de la famille moins forts qu'elle.

Lainée, elle a plaqué le lycée, quand elle n'a plus été capable d'assumer, et est partie loin mais pas trop quand même (des fois que j'ai besoin d'elle), apprendre un métier, cuisinier, ou cuisinière. Lainée, elle a fait un max de conneries, comme pour se punir d'avoir abandonné, d'avoir lâché prise. Puis Lainée, elle s'est reprise en mains, elle n'est pas parfaite, mais elle a bossé dur.

Lainée elle rêvait depuis toute petite de visiter la Réunion, alors pour ses 20 ans, parce qu'un coffre fort n'a jamais suivi un corbillard, que l'argent c'est fait pour être dépensé, et qu'on n'avait pas profité jusqu'à ce qu'on se rende compte que ça aurait pu être trop tard, on lui a payé un billet d'avion...Aller... et.... Retour. On savait bien qu'elle ferait le possible pour y rester sur son île. On l'y a vue, elle y est dans son élément, heureuse. Elle sourit, s'acclimate, fait des rencontres, vit sa vie!

Mais n'empêche, je ne peux m'empêcher de penser que si la vie avait été moins vache, Lainée elle aurait mené son chemin différemment, Elle aurait continué ses études, elle aurait moins culpabilisé surtout, et elle aurait été heureuse plus facilement.

Alors, Lainée je voudrais lui dire que c'est un petit bout de bonne femme épatant (désolée ma chérie, tu n'es pas grande!), que ce qu'elle a fait pour moi est sans prix, qu'elle a toujours eu confiance, qu'elle m'a poussée même si elle s'est inquiétée de me voir plonger. Qu'elle m'a aidée à reprendre pieds, moi qui ne sais pas nager, qu'elle a donné l'impulsion pour que je crève la surface du désespoir et qu'au final, elle m'a prouvé que la vie valait le coup d'essayer de m'en sortir.

Juste un billet pour lui dire qu'elle me manque, que bordel, va falloir qu'elle prenne une connexion internet correcte parce que sa mère a encore besoin de discuter, que sa mère, elle n'a pas encore coupé totalement le cordon, que c'est pas si facile.... Que sa mère elle fait au mieux mais qu'il y a des moments de l'année où c'est plus dur. Mais que je ne veux pas que rentres pour les mauvaises raisons, accroche toi, tu vas y arriver!

Juste un billet pour la remercier de m'avoir aidée et soutenue, d'avoir cru en moi quand tout le monde baissait les bras, et ne me donnait aucun espoir de vie meilleure, d'avoir été là.

Mon sacro saint anonymat risque d'exploser ce soir, mais c'est pas grave! Lainée, je veux juste qu'elle comprenne qu'elle a super bien fait, qu'elle a été épatante et qu'elle n'a pas à culpabiliser.

Je voudrais aussi qu'elle sache, mais je crois qu'elle sait, que je l'aime, fort, sans condition et tout court. Que quoiqu'elle fasse, je l'aimerais.

Tu vois ce blog a un an et des brouettes, mais s'il a servi au moins à une chose, c'est dire aux gens que j'aime, que bordel, je les aime sans condition, c'est que du bonheur!

Je finis ce billet en larmes, c'est dur, mais je suis vachement contente de l'avoir écrit, et je le dédie à toutes les mamans qui n'auront pas leur couvée autour d'elles pour les fêtes.

Voir les commentaires

T'es sourd? Regarde la télévision!

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon silence

En général, les gens qui viennent à la maison, savent que je suis sourde. C'est pas pour autant qu'ils savent ce que ça implique, et ils sont souvent surpris par certaines choses. C'est quand ils me posent des questions que je me rends compte que le monde des sourds et malentendants est inconnu pour bien des entendants.

Aujourd'hui je vais vous parler télévision. La télévision est image mais aussi son, un son qui va vite, qui emplit tout l'espace, un son impossible à comprendre en lisant sur les lèvres puisqu'il est rare d'avoir un personnage en gros plan non stop. Sur certaines chaines, ou à certaines heures, ou certaines émissions ou films sont sous titrés.

Donc ici, on choisit le programme télé en fonction du sous-titrage.

Cherétendre: "Il est nul ce programme!

Hara-Kiri: Oui mais il est sous-titré!!!!"

A la maison le sous titrage est mémorisé et dès qu'on allume la télé, j'ai mon sous-titre. Enfin quand la chaine daigne me le donner.

Comment ça marche? Il y a deux sortes de sous-titres, le sous-titrage sourds et malentendants (signalé par une oreille barrée) et le sous-titrage version multilingue (VM).

 

Je vais commencer par vous parler du sous titrage sourds et malentendants, la Rolls du sous-titre, le bonheur pour nous les sourds. Il y a un code couleur, ça parait compliqué mais une fois qu'on le connait, on ne peut plus s'en passer.

En blanc ( pas réussi à faire du blanc sur fond noir...) , apparaissent les phrases dites par le personnage qui est de face.

En jaune, celles d'un personnage de dos ou qu'on ne voit pas.

En bleu: le narrateur ou la voix off

En rose: la musique, le titre de la chanson ou même les paroles.

En rouge: l'ambiance, bruits des grillons, détonations, klaxons, porte qui grince.... Tout ce qui vous aide à comprendre mais que nous n'entendons pas. Bannir les films d'horreur, sans la musique angoissante et avec par exemple, écrit "porte qui grince", ça ne fait plus peur du tout. 

En vert: les phrases en langue étrangère

Pour le sous-titrage version multilingue (VM), toutes les phrases sont en blanc, donc je vous avoue que par moments je ne sais plus qui parle.... Ce qui donne lieu à de multiples commentaires et questions de ma part, ce qui a le don d'agacer Cherétendre, déjà que c'est pas ça qu'il aurait voulu regarder.....

Le Journal télévisé et les émissions en direct sont aussi sous-titrés, en direct bien entendu, ça donne un sous-titre décalé, j'ai l'image d'un reportage avec le sous-titrage du précédent! Agaçant pour le moins! Et surtout difficile à comprendre! J'ai donc banni définitivement tout ce qui est en direct de ma sphère télévisuelle.

Tout ça vous parait sans doute idyllique.... Ben non ma brave dame (mon brave monsieur), ça ne l'est pas! Bien souvent, pour des raisons de coût, les sous-titres sont baclés! Le sous-titrage se paye au signe, donc moins t'écris, moins ça coute cher... Mais il arrive que l'abérration soit poussée beaucoup plus loin, le sous-titrage par ordinateur sans l'humain derrière pour corriger les inepties. ça donne ça!

En chair et en os! Beurk! 

Je suis contre les babysitters. T'as raison ma chérie, des 17h, c'est pas top!

Après le dentiste, le chirurgien! Et le chien rachidien, c'est dégueulasse!

Une bisexualité latente! Ma préférée!!! Je ne développe pas sinon, on y est encore demain! Mais ça vend du rêve! Celle-là j'avoue que j'attends vos explications....

Je sais qu'arrivé là, tout le monde se marre! Moi aussi, quoique.... A force ça m'agace un tantinet, un gros tantinet!

On a aussi des films sous-titrés jusqu'à la pause pub et sans sous-titres après.... Tu es sourd, tu vas pas en plus râler, tu as eu la moitié du film pour comprendre! Toutes les chaines de télévision doivent me connaître, je suis la reine des raleuses! Dès que ça merde, je me fends d'un petit mail demandant si par hasard on ne ne me prendrait pas pour une andouille?????

Tout ce qui précède est aussi valable pour les multiples vidéos qui envahissent notre monde virtuel, très peu de vidéos sont sous-titrées sur internet, ce qui m'agace fortement!

Pour le cinéma, très peu de films sous-titrés, motif: ça coûte cher et ça gêne les entendants! Oui! Vous! ça vous gêne parait-il.... J'ai donc banni le cinéma de ma vie.

En conclusion, je voudrais dire qu'on est sourds mais pas idiots, et qu'on a le droit, comme tout le monde d'avoir l'accès à la "culture de masse", aussi conne soit elle!

Merci au sous-titreur indépendant qui a pris le temps de faire les captures d'écran qui illustre cet article, et qui a hurlé au scandale, ce en quoi il avait raison.

Si tu aimes les tribulations d'une sourde dans le monde des entendants, tu peux me retrouver sur Hellocoton, sur la page facebook d'Hara-Kiri ou sur celle du blog. Tu vois, tu as le choix, donc aucune excuse.

T'es sourd? Regarde la télévision!

Voir les commentaires

T'es sourd? Trucs et astuces

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon silence

T'es sourd? Trucs et astuces

Après vous avoir raconter ce qu'est la surdité au quotidien, je vais vous parler des trucs et astuces pour que nous autres, sourds et malentendants, puissions nous en sortir quand même dans une société faite par et pour les entendants.

Depuis la loi du 11 Février 2005, des solutions ont été mises en place ou le devraient ou le seront pour nous aider dans la vie quotidienne. Il n'empêche que souvent, nous sommes obligés de nous adapter, de trouver des trucs, d'inventer des solutions. J'ai conscience que cet article va faire sourire mes petits camarades sourds de naissance, mais pour avoir rencontrer beaucoup de devenus-sourds de fraîche date, je vous assure que toutes ces questions se posent et que tous les trucs s'inventent et pas si facilement que ça.

Cet article évoluera aussi au fil du temps en fonction de l'évolution de l'accessibilité et de (j'espère) vos commentaires avec vos trucs à vous.

La communication avec les entendants:

Ne pas hésiter à demander d'articuler, de répéter,de trouver un synonyme en cas de doute. Ne pas hésiter non plus à demander aux entendants de ne pas vous parler la bouche pleine. Très difficile en lecture labiale de trier la mastication de l'articulation.... J'aurais envie de vous dire de bannir les moustachus et autres barbus de vos connaissances mais j'ai conscience que c'est difficile!

A la maison, se munir d'une ardoise effaçable, et la sortir bien en vue. Elle peut servir en cas de doute ou d'incompréhension totale. Elle a en outre, le mérite de rappeler, ne serait ce que par sa présence, qu'il y a quelqu'un qui comprend mal ou pas aux côtés des entendants. Elle est super utile, voire indispensable pendant les repas de famille. Je suis d'accord pour admettre que dans les repas ou soirées, il faut aussi trouver un être de bonne volonté pour écrire dessus. J'ai envie de dire que si vous ne trouvez pas, changez d'amis ou de famille. Renvoyez les voir les moustachus!

Dehors, dans les magasins, administrations ou tous les lieux fréquentés par des entendants profonds, se munir pour la même raison d'un petit carnet et d'un stylo. Il est plus rapide de sortir le carnet en demandant d'écrire que de s'acharner à comprendre un truc impossible, de paniquer et de se sentir rabaissé comme jamais.

La journée à la maison

La journée commence par le réveil... Et là, on a déjà un problème! On n'entend pas le réveil. Demander à notre Cherétendre de nous secouer amoureusement tous les matins? ça peut marcher si notre Cherétendre a les mêmes horaires que nous.... Mais il y a d'autres solutions qui préservent notre indépendance! Il existe des réveils pour les sourds. Si, si! Je vous assure! Deux solutions pour réveiller un sourd, les vibrations et la lumière. Bannir le seau d'eau au dessus du lit, très désagréable et pas pratique du tout à l'usage. On peut utiliser la fonction "vibreur" du téléphone portable si on est très sensible aux vibrations, pour moi c'est insuffisant, mais quand j'étais entendante une sirène de bateau ne m'aurait pas sortie du lit! Il existe donc des réveils qui vibrent, via un coussin vibrant positionné sous l'oreiller ou des réveils de voyage à accrocher sous l'oreiller, sur le pyjama, où vous voulez pourvu que ça vous réveille. C'est la solution que j'ai choisie, débuts difficiles, impossible de me sortir du lit jusqu'à ce que je comprenne où mettre le réveil. Je translate le matin après le départ de mon Cherétendre, il m'a donc fallu mettre le réveil au milieu du lit, là où je m'étale quand, enfin, j'ai de la place! Il existe aussi des réveils munis d'un flash très puissant, au lieu de brailler il flashe! Et le nec plus ultra des réveils pour sourds inréveillables, le réveil qui vibre ET qui flashe!!!!! Voilà, vous êtes réveillés le matin!

La journée continue....

Dans la cuisine, le micro-ondes et le four s'éclairent donc pas de soucis pour savoir s'ils marchent ou pas... Etre attentifs à la flamme du gaz quand on met la gamelle familiale à chauffer n'est pas idiot.... Ben oui avant on l'entendait s'allumer, ça n'est plus le cas! J'ai failli me faire flamber plusieurs fois avant de comprendre qu'il fallait que je sois plus attentive. Idem pour le robinet qui coule, je n'ai pas de trucs, faut juste faire plus attention sous peine d'avoir une note d'eau faramineuse! La cocotte minute qu'on n'entend plus, qu'on oublie et qui crame, j'ai trouvé une solution! Je mets mon téléphone portable en alarme vibreur dans ma poche et ainsi plus de gamelles brulées. J'ai aussi acheté un cuit-vapeur qui outre qu'il me mitonne des aliments sains et régime, s'éteint tout seul en fin de cuisson.Le lave vaisselle, la machine à laver, et le sèche linge vibrent! J'adore les vibrations! Pour être surs que le programme a démarré, posez votre main sur l'engin et ça vibre! ça a l'air de rien, mais comme à l'époque je me suis débrouillée toute seule, les trucs ont parfois été longs à naître dans ma cervelle.

Les visites....

Gros souci que la sonnette de la porte d'entrée! Si ce sont des amis, ils envoient un sms en arrivant à votre porte. Evitez, comme moi de perdre le téléphone portable qui vibre esseulé sur la table! Si c'est un livreur (par exemple).... Gros, gros souci! Il existe des sonnettes spéciales pour les sourds, qui sont munies d'un flash puissant. ça marche très bien pour un petit appartement, moins bien si comme moi, vous avez une maison à étages. Il faut alors une sonnette avec vibreur qu'on peut trimbaler à la ceinture. ça existe! J'avoue n'en avoir pas encore acheté, je suis en phase d'interrogation profonde, mais je crois que je vais me lancer. Marre de passer mes journées à guetter les livreurs! Ce système marche aussi pour les alarmes incendie, qui je le rappelle devraient être obligatoires en 2015 dans tous les logements. Ce qui me retient est essentiellement le prix, ça coute un oeil (et j'ai besoin des deux!), même si des solutions existent pour une prise en charge au moins partielle.... De plus, je crains d'égarer le vibreur..... Bref, je réfléchis... Si je me décide je vous dis!

Arfff! En me relisant, je m'aperçois que je suis bavarde et qu'il va falloir faire plusieurs épisodes pour la saga "trucs et astuces"! A bientôt, donc, pour d'autres solutions pour s'adapter dans une société d'entendants!

Voir les commentaires

De la honte d'être différent...

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon silence

De la honte d'être différent...

Notre société a des normes bien établies sur ce qu'on doit être.

Ainsi, on se doit d'être des adultes responsables, de travailler dur, de rentrer dans le moule, de ne pas céder à l'appel de l'originalité.

Si tu es hors norme par choix, la société te juge, et les gens bien pensants te regardent de travers, mais comme c'est un choix qui tu as fait en toute conscience, tu assumes et c'est tant mieux.

Mais si tu hors norme sans l'avoir choisi, les choses se compliquent. La société te juge tout autant, au mieux les gens bien pensants ne te regardent pas de travers mais avec pitié. Ils peuvent aussi pour exorciser le mal, t'éviter ou se moquer.

Tout ça conduit à un sentiment de honte, la honte de ne pas être conforme.

Tu marches dans la vie la tête basse, en te dépêchant, honteux de ce que tu es et de ce que tu renvoies comme image. La société est une salope qui te renvoie non stop à ton statut de mal foutu. Parce que, tu l'auras compris c'est de ça dont je veux parler.

Les mal foutus, les non conformes à l'idée de perfection, de normalité.

Au début de la surdité, je me suis cachée, enfermée dans un cocon d'où je ne voulais pas sortir. La tâche qui s'annonçait me semblait incommensurable, et je me suis appuyée sur mes proches pour tout ce qui pouvait me poser problème. Je ne faisais plus les courses, Cherétendre et les filles s'en chargeaient, je n'allais plus voir les copains, me planquais quand par hasard quelqu'un venait à la maison.... Un enfermement intérieur et confortable.

Puis j'ai réfléchi, et je me suis dit que c'était un bien piètre exemple à donner à mes filles, moi, qui leur ai toujours dit de se battre dans la vie, je baissais les bras.

Je me suis donc botté les fesses et la peur au ventre, j'ai affronté le monde des normaux. Une de mes premières sorties a été le supermarché. J'y suis allée fièrement le crâne rasé, les cicatrices au vent, et les appareils pas très discrets perchés sur mes oreilles. Les regards des autres me brulaient littéralement. Regards curieux, regards de pitié et même regards haineux me disant que je devrais avoir honte d'exhiber mon malheur ainsi.

Les premières sorties ont été dures, j'ai repoussé bien des fois la sortie prévue du jour, mais toujours j'ai fini par y aller. Et un jour, il m'a fallu prononcer l'indicible "je suis sourde". Ma voix a déraillé, fait des couacs mais là encore, j'y suis arrivée. Cette première fois a été la plus dure, mon annonce de la surdité s'est faite bien plus facile par la suite. Le premier pas était fait et c'était l'essentiel.

Le propos de cet article n'est pas de me jeter des fleurs ou de faire de l'autosatisfaction, mais d'éradiquer la honte d'être différent. Certes c'est difficile de ne pas être conforme, mais nous avons le droit d'être différents, nous faisons partie de votre société au même titre que l'humain parfait ou qui pense l'être.

Toi qui me lis, n'aies pas honte de ta différence, assume la au regard des autres et fais en une force. Sors du placard dans lequel tu t'es enfermé et éduque les bien foutus, montre leur que même mal foutus, nous sommes des êtres humains sensibles et que nous avons encore un rôle à jouer dans cette société trop bien pensante.

Une petite pensée pour ma copine D, qui en plus d'être sourde, balade fièrement sa toute petite stature sur un fauteuil roulant, rit, profite et se fout royalement du regard des gens biens (bien foutus, bien pensants, bien cons).

Voir les commentaires

Je suis sourde mais j'entends...

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon silence , y a quoi dans ma vie

Je suis sourde mais j'entends...

J'ai de temps en temps des questions ou des incompréhensions sur mes écrits. Je suis sourde, tout le monde l'aura compris mais malgré tout j'entends....

Alors je vais tenter d'expliquer.

Je suis sourde totale, c'est rare mais pas impossible! La preuve j'y suis arrivée! Mon monde est silencieux (si j'oublie les acouphènes mais ce sera le sujet d'un autre billet), je n'entends rien mais compense avec mes autres sens.

Malgré tout, quand on n'entend rien la communication est impossible avec les entendants donc, c'est bien dommage, avec la majorité des gens. La médecine dans sa grande intelligence a trouvé comment faire entendre les sourds! Si, c'est possible et ça n'a rien de mystique, même si les toubibs se prennent parfois pour Dieu le père.

Il existe donc un système qui s'appelle implant cochléaire et qu'on m'a proposé dès que l'ORL a constaté dépité que décidément je n'entendais plus rien.

C'est une espèce d'oreille électronique qu'on implante chirurgicalement sous la peau du crâne (je te passe les trucs gores) et qui est branché sur le nerf auditif. A ça est ajouté un appareil perché sur mon oreille, en contact avec l'implant. Le son passe par celui qui est sur l'oreille et est transformé en impulsions électriques qui chatouillent le nerf auditif.

Là normalement le cerveau dit: Hourra j'entends! Le mien a dit ça, puis a rajouté: bon sang mais c'est quoi ce boucan! Car entendre n'est pas comprendre! Et c'est là que je perds la plupart de mes lecteurs.... On peut entendre et ne rien comprendre, le discours n'est pas clair. J'entends comme une radio mal réglée... Impossible pour moi de reconnaître les sons ou les bruits de mon environnement. Donc impossible de comprendre ce qu'on me raconte! Appelez moi pasd'bol! Pour des raisons médicales et compliquées, mes électrodes ne fonctionnent pas comme elles devraient. Et non! Y a rien à faire!

Mais! Mon cerveau est intelligent! Il mélange donc allègrement (enfin pas tant que ça) ce que je lis sur vos lèvres et les sons perçus. ça me donne un discours presque clair. Presque, je vous passe les quiproquos qui en déoulent parce que je n'ai pas vu-lu une négation, ou le fait que je n'arrive pas à comprendre les noms propres. Le moustachu, l'étranger avec accent prononcé ou juste la personne introvertie qui n'articule pas ne sont pas mes amis. Et bien entendu je n'arrive à rien dans un environnement bruyant. Donc l'étranger introverti et moustachu, croisé dans un bar.... Même très très beau, je ne l'interpelle pas!

Donc j'entends plein de trucs utiles ou pas, le cri des hirondelles (inutile et douloureux, flinguez les toutes!), le tonnerre (merci au voisin qui m'a vu arriver affolée la première fois parce que j'avais un gros bruit à la maison), Le bruit de la circulation en ville (mais je ne sais pas si les voitures sont loin ou pas, c'est dangereux), le chat qui couine, la musique qui est toujours fausse et douloureuse, les cris des enfants (non je ne dirai rien).

Ceci explique que dans mes billets, je dis entendre des choses, par exemple des rires même si je ne comprends absolument pas ce qui est drôle, un moteur mais je ne sais pas si c'est une grosse moto ou un tracteur, ou des gens qui parlent sans que je sache où ils se situent ou ce qu'ils disent, ou même si ce sont de vraies personnes ou un film à la télé....

Dans la vie de tous les jours, je passe plus de temps dans mon silence que dans votre bruit, je ne mets mon appareil que quand j'ai besoin de communiquer.

Voilà, je suis sourde mais j'entends et j'espère surtout avoir été claire dans mes explications. Je sais malgré tout pour avoir été entendante pendant bien longtemps, que c'est une notion difficile à comprendre, mais en gardant en tête la radio mal réglée je pense que ça aide à comprendre.

Si tu as des questions, pose les ici ou sur ma page facebook et je ferai au mieux pour satisfaire ta curiosité.

PS: Je sais que le dessin d'illustration est abominable, mais il m'a fait rire!

Voir les commentaires

Défi d'Octobre N°7: les 5 sens, comment les utilisez vous en ce moment?

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon silence , y a quoi ailleurs , Défi d'Octobre

Défi d'Octobre N°7: les 5 sens, comment les utilisez vous en ce moment?

Vaste question! Surtout pour moi!!!

Donc à mon grand désespoir je vais être obligée d'en éliminer un,de l'éradiquer radicalement!

L'ouïe! Je suis sourde, totale, sourdingue, dure de la feuille, bref j'ai les portugaises plus ensablées que la baie du Mont Saint Michel!

Mais à quelque chose malheur est bon! J'ai donc développé mes autres sens ou au moins certains.

L'odorat: rien de changé pour celui-ci, je sens toujours le cramé quand c'est trop tard, que la gamelle et son contenu sont condamnés irrémédiablement! On a d'ailleurs dit adieu à des paupiettes au Porto et à une casserole la semaine dernière. Paix à leurs âmes.

Le goût: Pas vraiment de changement non plus, fine gueule je suis, fine gueule je reste! J'aime l'amertume du café le matin, le sucré de la confiture qui l'accompagne et le goût des épices qui parsèment ma cuisine de plus en plus internationale. Je n'aime toujours pas l'anis et le réglisse.

La vue: alors je suis myope.... Ben oui ça arrive! Pas de bol me diras tu, miro et sourde! Mais, ce sens a grandement évolué, je suis très sensible aux changements de lumière qui me signalent par exemple qu'une personne passe dans la cour, qu'une voiture arrive à la limite de mon champ de vision. Sauf quand je bouquine, là, une horde de mutants pourraient bien débarquer que ça ne me ferait ni chaud ni froid! Cette évolution de la vision est la bienvenue puisque tout ce qui est audio chez vous, entendants, est visuel chez nous, les sourds. Par exemple, je n'écoute pas la télé mais lis les sous-titres, ma sonnette (quand j'aurais les moyens de l'acheter) flashera au lieu de sonner, et quand quelqu'un veut attirer mon attention pour discuter, il agite le bras et je peux ainsi lire sur ses lèvres ( avec mes yeux encore!). Tu l'auras compris la vue est le sens le plus important chez moi, celui que j'angoisse un max de perdre!

Le toucher, mon préféré! Quand on a l'usage de ses 5 sens, le toucher parait peu important, on s'en sert mais on s'extasie rarement dessus! Ma grande découverte de sourde! Tout est vibration! Je sais que mon sèche linge est en route parce qu'il vibre, que Cherétendre ronfle parce le matelas vibre (c'est drôle la première fois, mais très agaçant par la suite!), que la musique est à fond dans la maison parce que je sens ma cage thoracique bouger au gré des basses. Si je suis debout sur un parquet, je sais quand quelqu'un approche dans mon dos. Les vibrations m'ont en outre appris à ne pas hurler quand je parle. Devenue sourde d'un coup, je hurlais à m'en faire péter les cordes vocales! Ma main sur mon larynx et l'aide de la tribu qui me disait que là, le son était parfait, m'ont aidée à moduler ma voix.

Mon réveil vibre sous l'oreiller et c'est désagréable au possible! Je crois que c'est la seule vibration que je déteste! Sentir les os de ton crâne tressauter parce que c'est l'heure de se lever, c'est horrible!

Voilà, 4 sens au lieu de 5, un peu moins que vous tous mais tellement plus aussi...

C'était ma participation au défi d'Octobre de ce jour.

Tu peux retrouver cet article et bien d'autres .

Voir les commentaires

Cher Monsieur Canal +

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon silence

Cher Monsieur Canal +

Cher Monsieur Canal +,

Tu as annoncé à grands renforts de pub le lancement de ta nouvelle chaîne dédiée aux séries... Intéressée j'étais!

Dimanche Cherétendre regardait ta toute nouvelle chaîne et....Point de sous titres pour la sourde que je suis! J'ai gratté, râlé, changé la configuration de mon décodeur: sous titres sourds et malentendants, sous titres français...Rien n'y fit!

Comme je suis une fille moderne, je me suis connectée sur la toile et ai regardé sur ta page... Ta toute nouvelle chaîne n'était pas sous-titrée alors qu'elle aurait du! Bug! Tu t'en excusais et promettais des progrès promptement.... Espoir!

On est lundi, lundi soir. Et ce soir, ayant vérifié la présence du sous titrage, j'ai décidé de regarder Utopia, le synopsis me plaisait!

Mais faut que je te dise! Je suis sourde mais pas débile! Quand les acteurs ouvrent la bouche et articulent, c'est qu'ils parlent! Et moi j'ai...Rien! Ou pour être honnête (dans le meilleur des cas) pas tout... Allez! On est gentille (tout moi ça), la moitié des dialogues? La fin des phrases sans le début, tu y comprends quoi, toi Monsieur Canal+? Ou les réponses sans les questions? Et inversement....

Je sais que je suis une râleuse invétérée, que la loi de Février 2005 t'oblige (c'est pas juste, ça coûte des sous....) à sous-titrer tes programmes au nom de l’accessibilité aux handicapés, mais honnêtement j'aurais préféré qu'on me dise: " Ben non la nouvelle chaîne ne sera pas accessible" plutôt qu'on me prenne pour une débile profonde!

Dois je te rappeler que je paye pour avoir accès à des chaînes auxquelles je ne comprends pas grand chose? Dois je te rappeler que l'abonnement est juste prohibitif?

Alors Monsieur Canal+, j'étais drôlement contente que ton offre s'agrandisse avec cette nouvelle chaîne, d'autant plus, que je suis cliente depuis très très longtemps, naïve j'étais.... J'ai déchanté et je suis, ce soir devant ma télé à essayer de comprendre des dialogues qui n'en sont pas, dégoûtée!

Si tu veux suivre mes aventures de sourde au pays des entendants, mes coups de gueule ou mes coups de coeur, en résumé mes articles, tu peux me retrouver

Voir les commentaires

1 2 3 > >>
Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Hara-Kiri sur Hellocoton