Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Appelle moi warrior!

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans ma vie , Y a quoi dans mon ordi

Appelle moi warrior!

Toi qui me connais bien, tu sais qu'en matière de photographie, je suis une quiche! J'aime prendre des photos mais ça n'est pas toujours réussi.... La faute à... Mon sens artistique défaillant, mon appareil photo pas assez perfectionné ou mon manque de technique.

Comme je suis une fille qui a la niaque et qui ne supporte pas d'échouer, j'ai décidé de prendre le taureau par les cornes (c'est vachement dangereux, n'essaye pas) et d'apprendre à faire de jolies photos.

J'aurais pu acheter une pile de livres, et les compulser l'appareil dans une main, mon chat (mon modèle préféré) ligoté sur un coussin afin que la bête ne bouge pas, tout ça en m'arrachant les cheveux. Que nenni!

J'ai trouvé beaucoup plus simple, et mon chat m'en remercie.

Je suis allée chez Photo-Tuto, le blog d'une fille qui nous apprend à faire de jolies photos sans nous embrouiller avec des termes techniques, elle nous donne aussi des astuces et tu peux même, si tu es assidue, faire des devoirs et lui présenter. J'ai appris plein de trucs, me reste à les retenir (c'est le plus dur pour moi) parce que je ne peux pas emmener mon ordi à chaque fois que je fais une balade, sans compter que dans le Désert point de connexions internet à tous les coins de champs. J'ai donc encore du travail pour devenir une pro une photographe honorable.

Il y a quelques temps, la copine de Photo-Tuto a organisé un concours. Comme tu me connais bien, tu sais aussi que mon deuxième prénom est Padbol suivi de Lapoisse, mais dans un élan d'optimisme délirant, j'ai tenté ma chance en laissant un commentaire sur son blog. Et j'ai gagné! Appelle moi warrior!

Aujourd'hui quand mon facteur alias " distillerie ambulante" est passé, je ne me suis pas déplacée, il pleut et de toute façon au mieux ma boite aux lettres va me livrer de la pub et au pire des factures.... Puis dans un élan de courage, j'ai affronté cette foutue flotte et je suis allée relever le courrier. Et là.... Une grosse enveloppe! Rhhhââ! A mon nom! Donc je pouvais l'ouvrir sans avoir à utiliser, la bouilloire, la vapeur, et le bâtonnet de colle pour dissimuler ma curiosité.

Le livre de David duChemin intitulé "La démarche du photographe- Le processus créatif, de l'intuition à l'image finale" m'attendait sagement à l'intérieur. Il est magnifique! L'auteur nous emmène à Venise, en Islande, au Kenya et en Antarctique au fil de ses photos mais en plus, il nous explique comment il a fait pour qu'elles soient aussi belles!

Alors merci, merci beaucoup pour ce très beau cadeau!

Et si je suis honnête, je n'ai pas joué pour moi, mais pour pouvoir l'offrir à Cherétendre qui, lui, fait de jolies photos. Ce sera chose faite ce soir.

Voir les commentaires

Chère Adèle,

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans ma vie , y a quoi dans mon ordi

Chère Adèle,

Chère Adèle,

Je suis honorée de ta confiance (on se tutoie, c'est plus convivial?) et particulièrement fière d'avoir reçu ta proposition. Je suis très consciente d'avoir une plume exceptionnelle et des qualités de rédactrice inouïes, mais j'aime qu'on me le dise. Que veux-tu on ne se refait pas et la pommade assortie de la brosse à reluire n'ont jamais fait de mal à personne et surtout pas à moi.

Fière disais-je que tu aies lu mon blog et que, éberluée par tant de talent tu me fasses une proposition aussi alléchante.Tu parles aussi de ma mise en page.... Certes mon blog orange à bulles avec la bonne femme grosse tête est désopilant, non vu ailleurs, original... Mais je m'en lasse, un peu, ne penses tu pas qu'il me faudrait changer tout ça, rafraîchir la chose? Il me vient cette idée parce que grâce à notre future collaboration, mon blog va être propulsé dans la stratosphère médiatique, et je ne voudrais pas que le monde entier ait une mauvaise image de moi.... Donc, comme tu es quelqu'un de bon conseil et qui a, à coeur de faire ton métier le mieux possible et d'aider tes auteurs, je sollicite ton avis.

Tu as vu, j'ai écrit "tes auteurs", je me vois déjà dans ton écurie, star parmi les stars, dédicaçant à tour de bras MON livre tiré de MON blog.

MON livre, mon dieu! Je ne m'en lasse pas! Le rêve devenu réalité! Je vais être connue et reconnue pour mon talent. Enfin!

Ma très chère Adèle, j'ai tout de même une petite question, excuse ma curiosité! Tu te présentes comme lectorat de la maison d'édition BloggingBooks, dans lectorat il y a lecteur? Lecture? Je demande, je n'ai pas fait d'études littéraires, erreur de jeunesse, j'ai un bac scientifique.... Non, parce qu'il me vient un doute... Un gros doute.... Un énorme doute! Si tu es lectrice de mon fantastique et inénarrable blog, comment se fait il que ton mail commence par ces mots:

"Cher Monsieur....."

Alors très chère Adèle Lambert de chez BloggingBooks, laisse moi te dire deux ou trois choses! Faudrait pas me prendre pour une dinde ou, pour continuer les analogies gallinacesques, un perdreau de l'année! En admettant que ton existence soit réelle, tu ferais bien de te mettre à lire, ce serait à mon humble avis profitable si tu veux attraper plus de gogos dans ton filet.

Quant à moi, puisque tu sollicites une réponse de ma part, ce billet fera amplement l'affaire. Une dernière chose, passe ton chemin!

Cordialement

Hara-Kiri (qui est une fille!)

Voir les commentaires

Bloguons utile! Meriam...

par Hara-kiri

publié dans bloguons utile

Bloguons utile! Meriam...

A quoi sert un blog? Vaste question! D'autant plus vaste qu'il existe une multitude de blogs.

Et si, quelque soit le but de ton blog, tu t'en servais pour faire avancer des causes justes, dénoncer des infamies ou te battre contre des injustices?

Aujourd'hui j'inaugure donc une nouvelle rubrique: "Bloguons utile"! Rubrique que je t'invite cordialement à copier, enrichir, ou partager si toi aussi tu t'insurges contre l'infamie.

Aujourd'hui je vais te parler de Meriam.

Meriam habite au Soudan, elle a 27 ans, un petit garçon de 20 mois et est enceinte de 8 mois.

Meriam a été élevée par sa mère chrétienne, son père musulman était absent de sa vie pendant son enfance. Elle a donc tout naturellement adopté la religion de sa mère et épousé un chrétien.

La charia, grande amie des femmes et loi à l'esprit particulièrement ouvert (c'est du second degré, tu l'auras compris), la condamne à mort pour avoir publiquement renoncer à la religion qu'elle devrait suivre (l'islam puisqu'elle est fille de musulman) et pour faire bonne mesure à être flagellée pour adultère puisqu'elle a épousé un chrétien et que c'est interdit aussi, pour une musulmane.

Traduire les sentiments que ça m'inspire est difficile, horreur, dégoût, indignation ou colère...

Je suis une femme, je vis dans un pays démocratique régi par des lois laïques, j'ai le droit de ne croire en aucune religion, et aucun homme, je dis bien aucun, n'a le pouvoir de me dicter ma conduite! Au vu de l'état de la condition de la femme au travers du monde, je suis chanceuse!

J'ai aussi le droit de penser, dire et écrire ce que je pense, et je m'en sers!

Alors que faire? Peu de choses il est vrai. Je n'ai pas un grand pouvoir et toi non plus, mais en additionnant tous nos petits pouvoirs, on peut peut-être faire reculer l'ignominie.

Je t'invite donc à signer cette pétition d'Amnesty International en faveur de Meriam.

Je t'invite aussi à partager l'information.

Et enfin, je t'invite à t'offusquer et à te battre!

Je voudrais que ce billet fasse un tabac, que le nombre de vues et de partages explose, pas pour mon égo (il s'en fout) mais pour la justice! Merci.

Voir les commentaires

Mission impossible ... Ou pas!

par Hara-kiri

publié dans y a quoi à la télé , Tag

Mission impossible ... Ou pas!

6 Mai 2014, dialogue virtuel:

L'écarpulte (elle a trouvé ça où?) du blog Poussières de bonheur (la fille qu'on a supplié pendant des mois d'écrire sur un blog et qui, finalement nous a écoutées! Va y faire un tour, elle a une jolie plume):

- Bonjour Hara-Kiri. La mission si toutefois tu l'acceptes est d'associer sept séries à sept émotions et de refiler le bébé avec l'eau du bain à sept blogueuses. il est à noter que rien ne s'autodétruira par la suite. Bonne chance!

Après une longue réflexion, des soupirs poignants, un rapide état des lieux de mon équipe (moi), et une ébauche de plan d'action, j'ai décidé de relever ce défi hautement périlleux.

Me voilà donc avec un tout nouveau tag sur les bras. Mission tag qui m'aura demandé 8 jours de préparation et de rude labeur.

Les histoires de morts vivants ou autres zombies, en général c'est pas mon truc, alors quand j'ai visionné le premier épisode de The walking dead, j'avais peu d'espoir que cette histoire entre nous dure bien longtemps. Et je m'y suis accrochée, parce que c'est bien torché, que les personnages sont d'un réalisme époustouflant et que c'est une assez bonne critique de la société. Si une catastrophe survenait, voudriez vous prendre le pouvoir et comment?

Donc j'associe la peur à The walking dead.

Mission impossible ... Ou pas!
Mission impossible ... Ou pas!

Le sentiment suivant sera la passion, passion du pouvoir (encore lui), passion de la violence, de l'amour, toutes les passions réunies en une seule série, je parle de Game of Thrones! J'adore l'univers, les dragons, et même si cette série a été critiquée pour son machisme, et bien...Je m'en fous! C'est une série, c'est imaginaire et le machisme fait partie intégrante des us et coutumes des habitants de ce pays.

Mission impossible ... Ou pas!
Mission impossible ... Ou pas!

Le sentiment suivant sera l'amusement, avec la série Weeds. J'avoue que je me suis bien amusée à suivre les démêlés de cette mère de famille qui se lance dans le commerce du cannabis pour faire vivre ses enfants. Et ça n'a rien d'un boulot aisé...

Mission impossible ... Ou pas!
Mission impossible ... Ou pas!

Passons à la tendresse. Pas que cette série soit particulièrement tendre mais j'ai pour elle une petite tendresse. Quand elle est sortie en France, je n'en suis pas revenue qu'on diffuse une série sur les amours de femmes lesbiennes, bi ou trans. Cette série a donné lieu a de nombreuses discussions avec mes copines, et on a toutes adoré! The L word.

Mission impossible ... Ou pas!
Mission impossible ... Ou pas!

On passe à l'ennui, voire pire.

Je n'arrive pas à accrocher, alors que Cherétendre aime beaucoup.... Le thème de la mafia me gonfle, les acteurs ne me passionnent pas (pourtant y en a un qui a du charme), je trouve ça long et ch....Bref je m'ennuie! Je décerne donc le prix de "je préfère lire un bon bouquin" à Mafiosa.

Mission impossible ... Ou pas!
Mission impossible ... Ou pas!

On passe à une série qui me touche beaucoup, je lui attribuerai donc la joie, le contentement. Comme pour The L word et son univers, j'ai été très étonnée de voir une série sur la surdité, les problèmes qu'elle peut poser, le monde des Sourds et la langue des signes. Inutile de te dire qu'ici on a mangé des surgelés pendant plusieurs semaines, le temps que j'ingurgite tous les épisodes. Bon il est vrai que le thème échange de bébés à la naissance ne fait pas rêver, c'est vu et revu. Mais c'était une bonne façon d'amener le sujet, et de bien montrer les problèmes que rencontrent les Sourds à travers l'histoire de cette jeune fille sourde qui fait la connaissance de sa famille biologique entendante. Tous les sujets sensibles (et y en a beaucoup!) du monde des sourds y sont traités, peut-être un peu rapidement mais ça a au moins le mérite de susciter la curiosité des spectateurs qui voudraient en savoir plus (et me poser des questions). Et le salidou sur la crêpe bretonne, un épisode est entièrement silencieux, langue des signes et sous-titres obligatoires, une façon intelligente de découvrir une facette de notre monde! Switched at birth, mon coup de coeur!

Mission impossible ... Ou pas!
Mission impossible ... Ou pas!

J'ai beau recompter, il en manque une! Emotion ou série, il faut que je trouve.

La nostalgie me branche bien, j'aime la nostalgie (à petites doses bien sûr). je vais donc retomber en enfance, et vous parler de Belle et Sébastien. Je n'en ai loupé aucun épisode et attention! Confidence! J'étais même un chouïa amoureuse de Mehdi, le petit garçon qui jouait Sébastien.

Mission impossible ... Ou pas!
Mission impossible ... Ou pas!

Ma mission est remplie, je n'ai pas péri (ouf!) mais je me dois de refiler le bébé à sept personnes et malgré un appel au peuple, je suis aussi seule qu'un Robinson (suisse) sur son île, et aussi désespérée que Sue Ellen en panne de whisky!

Ce sera donc à votre bon coeur Messieurs Dames, celui qui veut remplir cette mission a le droit!

Voir les commentaires

Avoir absolument besoin d'un livre ou excuses fallacieuses pour se cultiver

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans ma vie , Y a quoi dans ma bibliothèque

Avoir absolument besoin d'un livre ou excuses fallacieuses pour se cultiver

Billet un peu spécial aujourd'hui.

C'est Cherétendre qui ayant à coeur d'avoir la paix que sa moitié s'éclate sur son clavier, m'a suggéré d'écrire ce billet.

Comment avoir absolument besoin d'acheter un livre ou.... Excuses fallacieuses pour se cultiver, s'occuper, glander. ( Rayer les mentions inutiles)

Il te faudra d'abord avoir un souci mécanique sur ta voiture, du genre claquement, renaclement, plainte à l'avant droit quand tu manoeuvres. Pour ce faire, rouler à fond dans des chemins défoncés de campagne ou tout bêtement se faire rentrer dedans (enfin dans la voiture, hein?) il y a plusieurs mois et attendre gentiment que la pièce abîmée rende l'âme. J'ai choisi la seconde option.

Il te faudra aussi avoir une réunion importante et deux rendez-vous absolument inratables à la grande ville le jour où, bien sûr, tu as laissé ta voiture chez ton garagiste préféré.

Le train tu prendras donc, chargée comme une mule, ton sac à mains contenant ta vie, un bloc note pour la dite réunion, des papiers divers et variés pour être top à tes rendez-vous et tout le bazar habituel.

Le sac à mains blindé, tu te rendras compte avec effroi que tu ne peux pas y caser le moindre livre pour te cultiver en attendant ton train de retour. (Tu me vois venir?) Tu sais que vu les horaires de la SNCF, tu vas avoir du temps libre entre ton arrivée à la grande ville et ton premier rendez-vous. Tu vas donc être obligée d'aller dans une librairie....

Là, entourée d'un nombre impressionnant de bouquins, respirant à plein poumons l'odeur de papier et d'encre ô combien enivrante, tu flânes, tu hésites, tu en prends un, le repose, lis un résumé, zieutes les critiques; bref, tu ne sais plus où donner de la tête et quel roman acheter.

Puis tu réfléchis, longuement (oui ça m'arrive) et tu te dis que tu ne vas pas souvent à la grande ville, que tu n'as pas souvent une excuse en or pour acheter de la lecture et qu'on aura qu'à manger des pâtes ou des patates jusqu'à la fin du mois, et tu prends plusieurs bouquins....

Pour en terminer avec ma petite histoire, j'ai, en fait, eu très peu de temps pour lire pendant le retour, mon attention étant requise pour pondre un compte rendu de réunion tenant la route, l'intervenante principale de ladite réunion ne la tenant pas, elle (la route). De retour en arrière, digressions inutiles en interrogations stériles, mon bloc note était rempli de points d'interrogation, de flèches en tous sens et de petites notes "à vérifier ou "à chercher".

A l'occasion je vous ferai un petit billet sur comment rendre une réunion compliquée et embrouiller tous les gens y assistant.

Donc je résume, tu casses ta voiture, as une réunion importante et un sac à mains trop petit, habites dans un bled mal desservi par la SNCF et tu as une excuse en or pour t'acheter un bouquin pour ne pas dépérir d'ennui.

Voilà, tu as maintenant toutes les informations en main pour avoir une excuse fallacieuse pour acheter un livre. Bonne lecture!

Voir les commentaires

Dans 25 jours ça recommence!

par Hara-kiri

publié dans y a quoi ailleurs

Dans 25 jours ça recommence!

Plus je vieillis plus je deviens calme et contemplative.... Appelez moi Bouddha ou plus simplement Grand maître yogi Hara-Kiri.

Si je suis honnête, la surdité n'y est pas pour rien non plus! Adieu film numéro un au box office avec acteurs so sexy et musclés à souhait ou autres chanteurs à la mode (ou pas d'ailleurs) qui me feraient mouiller ma petite culotte! Mais comme je suis quelqu'un qui a besoin de culture, d'admirer, de s'esbaudir (j'adore ce verbe!) devant le talent d'autrui, je suis de plus en plus fan d'expos diverses.

Je traque donc le talent en tous genres et surtout le talent silencieux tu l'auras compris.

Et une expo que je ne raterai pour rien au monde (j'exagère mais pas tant que ça) c'est le festival photo de La Gacilly. Cette année cette expo mérite amplement le terme de festival, j'en salive d'avance! Pour que les choses soient claires, je ne suis pas payée pour leur faire de la pub (ils n'en ont pas besoin) et je ne gagne rien, même l'entrée est gratuite puisque le festival se déroule dans les rues du village. Je partage uniquement parce que le concept est fantastique et qu'à chaque fois j'en sors émerveillée.

Cette année donc, les artistes exposés sont des monstres de la photo! Si si, même si tu n'y connais rien en photo, que tu rames avec ton petit appareil numérique pour tenter d'avoir tes enfants en mode "souvenir pas trop flou et bien cadré", tu connais forcément quelques uns de ces photographes.

Commençons par Steve Curry, celui-là je l'ai rencontré dans le magazine du National Geographic avec le portrait à gauche sur le photo de l'installation.

Dans 25 jours ça recommence!

Au programme aussi, Robert Capa, photographe et correspondant de guerre américain. On connait notamment bien ses clichés sur le débarquement en Normandie ou d'autres qui me touchent, montrant les femmes tondues à la Libération.Le festival de La Gacilly exposera ses clichés réalisés en temps de paix comme celui-ci.

Dans 25 jours ça recommence!

Le prochain est un photographe que j'adore, Nick Brandt, je t'en avais parlé l'année dernière . Il témoigne de la disparition des animaux sauvages et ses clichés sont tous poignants.

Dans 25 jours ça recommence!

On continue avec Pete Mc Bride qui a collaboré avec le National Geographic (lui aussi!), cette année sera tournée vers le fleuve Colorado qu'il a suivi sur plus de 2300 kilomètres.

Dans 25 jours ça recommence!

Allez, un petit dernier que je ne connais pas, mais que j'ai hâte de découvrir, Russel James avec son expo "nomad" qui nous fait voyager en Australie sur les terres aborigènes.

Dans 25 jours ça recommence!

Je terminerai ce billet en précisant que bien d'autres photographes seront exposés à La Gacilly et que le festival ouvre ses portes du 31 Mai au 30 Septembre 2014. Tu as donc 4 mois pour trouver le trouver le temps d'y aller et je t'assure que tu ne regretteras pas! Pour moi ce sera en Juin avec les copines et en Septembre avec Cherétendre!

Voir les commentaires

Le handicapé n'est pas toujours celui qu'on pense

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon silence

Le handicapé n'est pas toujours celui qu'on pense

Pas toujours comprise par rapport à mes idées ou ma façon de voir les choses, j'ai eu envie de partager. Si je suis honnête c'est aussi sur les conseils d'autrui que j'échange sur ma façon de voir les choses. Quand je dis les choses, c'est plutôt le handicap.

Définition

Handicap: désigne la limitation des possibilités d'interaction d'un individu avec son environnement, causée par une déficience provoquant une incapacité, permanente ou non, menant à un stress et à des difficultés morales, intellectuelles ou sociales et/ou physiques.

Bon, la définition est posée mais qu'en penser?

Je suis sourde, totale et irrémédiable. Pour la société je suis handicapée. J'ai des difficultés d'interaction avec les individus, des difficultés pour discuter avec monsieur tout le monde, donc ça fait de moi une personne handicapée.....

Certes.....

Posons le problème plus concrètement.

je vais à la mairie du Désert (par exemple), je pose des questions sur ... un permis de construire. La personne qui me renseigne, avertie de mon souci, suit mes conseils, et me parle en face en articulant de manière à ce que je puisse lire sur les lèvres facilement. Tout se passe bien. J'ai mes renseignements, j'ai compris, je suis satisfaite.

J'y retourne le lendemain avec les mêmes questions (oui, je suis têtue ou très bête), mais problème, mon interlocuteur n'est pas le même! Il ignore ma particularité malgré ma présentation (je suis sourde, MAIS je lis sur les lèvres et comprends si on me regarde et articule), me parle sans me faire face et n'articule pas... Je ne comprends rien, et envoie Cherétendre se renseigner plus tard.

Alors... Qui est le handicapé?

Moi qui ne comprends rien avec certains interlocuteurs ou le quidam qui ne s'adapte pas?

Avec certaines personnes je me sens handicapée et avec d'autres non... Je me suis donc posé la question, qu'est ce qui fabrique le handicap? Moi différente, ou la société non adaptée?

Arrivé là dans mon billet, tu me vois venir, pour moi, ça n'est pas moi la handicapée mais le type ou la nénette qui ne s'adapte pas. Facile comme réflexion tu me diras!

Et je te rétorque que je m'adapte, je fais des efforts énormes, je fatigue très vite à lire sur les lèvres,mais, si mon interlocuteur fait l'effort (minime) d'articuler en me regardant, je comprends, et ne me sens pas diminuée!

Alors maintenant que les choses sont posées, c'est qui le handicapé? Moi qui fais au mieux pour m'adapter ou l'autre qui s'en fout sans penser une seconde qu'il pourrait être à ma place?

Donc, le handicapé n'est pas toujours celui qu'on pense....

Et je vais te dire, depuis que je tiens ce raisonnement, je me sens beaucoup moins diminuée face à des situations difficiles qui ne sont pas de mon fait. Je subis une non-adaptation des gens, un je-men-foutisme du à une non-éducation à la différence!

Donc, je ne suis pas handicapée, c'est la société trop standardisée et non adaptée qui fait de moi une personne hors norme.

Différente, oui! Déficiente, non!

Voir les commentaires

Un grand moment de solitude ou les péquenots à la ville

par Hara-kiri

publié dans y a quoi ailleurs

Un grand moment de solitude ou les péquenots à la ville

Il y a des moments dans la vie où on se sent seul, très seul.... Des moments où le crétin du lot c'est toi! Sur ce coup là, nous étions deux crétines et un crétin, alors forcément je me suis sentie moins seule....

Si tu as suivi nos aventures notre week-end fut nantais.

Samedi soir nous avions rendez-vous avec une copine dans un café situé sur le cours des 50 otages. Nènès mon super GPS nous amena à bon port après de multiples "Faites demi-tour dès que possible", "tournez à droite" .... réflexion intense dudit Nènès, et finalement "tournez à gauche".... Nènès vieillit et yoyote un peu, mais il est gentil et poli, alors je le garde. Mais nous n'étions pas peu fiers d'avoir garé la voiture à proximité.

Je pose le décor: un soleil radieux, une terrasse bondée, de la bière pression excellente. Tout allait pour le mieux, nous prenions un bain de civilisation en sirotant notre mousse, les corps avachis dans nos chaises et les yeux fermés de bonheur.

Puis en flânant nous nous sommes dirigés vers les vieilles rues bordées de terrasses de restaurants variés pour aller déguster un dîner thaï. La vie était belle et nos mets sauce saté particulièrement goûteux....

En fin de repas, je lève le nez de ma glace pour regarder ce qui se passait dehors et stupéfaction! Une foule dense et serrée (genre marché du matin dans une ville balnéaire en plein mois d'Aout) descendait la rue. Tous dans le même sens, les gens piétinaient.... L'exode? Une évacuation massive de la ville? Un virus les aurait il tous transformés en zombies décervelés? (Oui je regarde the walking dead en ce moment).

Pour retrouver la voiture, il nous fallait remonter à contre sens cette foule compacte. Courageusement nous entamons notre périple, fendant cette marée humaine, évitant poussettes et enfants en bas âge, écrasant quelques pattes canines pour se retrouver coincés à chaque carrefour ou place, pour cause de concerts. Bon, Nantes n'avait rien compris, ils avaient organisé la fête de la musique en avance, et nous avaient rien dit. Demi-tour, on recommence, on progresse avec peine et finalement, satisfaction! Nous arrivons sur le cours des 50 otages qu'il nous fallait traverser pour retrouver notre carrosse. Et là.... Le carnaval! Tout Nantes dans la rue (et ça fait du monde!) admirait des chars ornés de personnages de cinéma! Inutile de te dire qu'il était hors de question de traverser au milieu des chars et des musiciens. Et qu'il était tout aussi hors de question de se trémousser en attendant la fin de la fiesta. Nous voulions nos lits et vite! Demi-tour, encore! Mes mollets déjà mis à mal par la visite du château et de ses nombreuses marches commençaient sérieusement à fatiguer, et à se plaindre. Nous avons finalement pu traverser l'avenue en prenant le carnaval de vitesse, en évitant la foule et en empruntant tout un tas de petites rues. Ouf! Nous allions enfin pouvoir aller nous coucher!

Sauf que.... La voiture était garée dans une rue où, pour cause de carnaval (tu suis?), la circulation était interdite jusqu'à 4 heures du matin, et forcément la marréchaussée veillait..... Là, j'avoue que le découragement nous a saisi....

Nous avons donc du retraversé le carnaval, refendre la foule, écraser encore quelques pattes de chiens, recevoir des pluies de confettis et faire quelques kilomètres à pieds pour, enfin, rentrer se coucher chez notre amie dans le Nord de la ville.

La morale de cette histoire, parce qu'il en faut une, est de toujours vérifier l'agenda des manifestations avant de se balader dans une ville. C'est pas parce qu'il ne se passe jamais rien dans ta cambrousse qu'il en est de même ailleurs!

Voir les commentaires

Vacances, j'oublie tout!

par Hara-kiri

publié dans Y a quoi ailleurs

Vacances, j'oublie tout!

A la ramasse, à la bourre, en retard, fautive et honteuse, tout ça je suis! J'ai oublié d'écrire mon billet en temps et en heures, et je tâche de me rattraper.

Je t'explique....

Hara-Kiri (oui je parle de moi à la troisième personne) a quitté son Désert et est allée en vacances. Plus qu'en vacances elle a pris une bolée de civilisation, de gens, de culture, de sorties.

Ne t'imagine pas non plus, que je suis partie loin, très loin, sur une île paradisiaque peuplée de mâles à la plastique parfaite, et qu'en plus j'y ai passé des semaines à les reluquer.

Je t'imagine déjà l'oeil envieux, la bave aux lèvres, me lisant avec délectation. Que va-t-elle nous raconter?

Des anecdotes croustillantes? Désolée, non! Je suis partie avec Cherétendre et j'ai été sage, bien sur!

Des aventures de folie? On peut dire ça!

Si je te dis que j'ai chevauché un éléphant énorme, me suis baladée au Japon, ai squatté le nid d'une cigogne, ai mis mes pas dans ceux d'une grande dame duchesse et deux fois reine de France, fait des kilomètres à pieds sur les traces des négriers, ai mangé thaï et qu'en plus l'andouille est ma copine....

Tu me réponds quoi? Hein?

Va faire un petit tour, et tu auras les réponses à toutes tes questions!

Voir les commentaires

webzine et quizz bloguesque

par Hara-kiri

publié dans Y a quoi dans mon ordi

webzine et quizz bloguesque

Génération blogueuse, tu connais?

Non? Je t'explique, c'est un webzine, on y parle culture, cuisine, beauté, voyages, humeurs et on y pratique aussi l'humour! Alors vas-y vite et comme moi, prête toi à l'exercice du quizz qui te dira sans faillir quel blogueur tu es.

1- Ton blog c’est ?

  1. Ton journal intime ♥
  2. Un moyen de tester des produits ♣
  3. Ton défouloir ♦

2- Pourquoi avoir créé un blog ?

  1. Tu en avais marre de compter les mouches devant Navarro ♦
  2. Tu voulais parler de ta vie, c’est rare quand ça t’arrive ♥
  3. Blogueur dans un CV, ça le fait ♣

3- Que signifie bloguer?

  1. Bloguer : composer un blog, un site composé autour de la personne du blogueur ♥
  2. Donner ton avis ♣
  3. Partager, faire des découvertes ♦

4- GB c’est ?

  1. Une marque de céréales ♣
  2. La Grande Bretagne ♥
  3. Un endroit où les blogueurs peuvent échanger ♦

5- Que représente le monde de la blogosphère ?

  1. Un monde où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ♥
  2. La jungle, cet univers impitoyable ♣
  3. Un espace de découvertes ♦

6- Quelle est la proposition qui définit le mieux GB :

  1. Du partage, des échanges, un gâteau brûlé cause lecture ♦
  2. Curiosité, découvertes, zut les gosses, l’école, suis en retard ! ♣
  3. Amusant, intéressant, pourquoi le rose sur moi ça rime avec myxomatose ? ♥

7- Pour écrire un article tu es plutôt:

  1. "Tiens une bonne idée" en mangeant des pâtes ♥
  2. Il faut vraiment que j’édite un article… ♣
  3. Tu programmes tout ♦

8- Si tu devais aller sur une île déserte, qu’emmènerais-tu avec toi en 1er lieu ?

  1. Une trousse et du papier pour essayer d’envoyer mes articles en jetant une bouteille à la mer ♣
  2. Mon lit ♥
  3. Ma moitié ♦

9- Pour toi, un membre de GB c’est :

  1. Quelqu’un qui aime les chats ♥
  2. Un cyborg dernière génération ♣
  3. Un être humain tout simplement ♦

10- La soirée idéale pour toi :

  1. Tu allumes l’ordi et tu remontes ton fil d’actus ♦
  2. Tu enfiles ton pyjama, tes chaussettes et tu files sous la couette ♥
  3. Tu t’installes devant la télé, les pubs t’inspirent ♣

11- Un blogueur se nourrit :

  1. De l’air du temps ♥
  2. De plats tout prêts ♣
  3. De bons petits plats préparés avec amour pour partager les recettes par la suite ♦

Tu as une majorité de ♦, tu es 100% GB :

La blogosphère représente pour toi un lieu enrichissant avec plein de blogueurs aux univers variés. L’échange, le partage et la découverte sont les valeurs qui t’importent le plus.

Tu as une majorité de ♥, tu es un blogueur discret :

Que tu débutes dans la blogosphère ou que tu sois déjà un blogueur expérimenté, ce qui compte pour toi c’est de prendre plaisir à écrire, tu te fais donc plutôt discret et écris quand l’inspiration est là.

Tu as une majorité de ♣, tu es un blogueur professionnel :

Tu passes du temps à faire des recherches pour écrire tes articles, vérifier tes informations. Ta devise « quand je fais quelque chose autant le faire à fond »

Après comptage, recomptage, vérification, il s'agit de ne pas se tromper, je suis une blogeuse 100% GB, et mes valeurs sont l'échange, le partage et la découverte!

Et toi? Quel blogueur es-tu?

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>
Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Hara-Kiri sur Hellocoton