Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Merci!

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon ordi

Overblog me permet de consulter mes stats..... Combien de personnes se sont connectées à ce blog et ont lu mes divagations!

Ben..... Deux! Tous les jours, deux! Si je suis juste et honnête, j'ai eu des pics de popularité à quatre personnes.... Mais deux sont restées!

Donc merci à mes deux lectrices, lecteurs? je vous claque une bise, et réfléchis sérieusement à un plan pub, même si le but est surtout d'écrire, être lue est agréable!

Merci!

Voir les commentaires

Accessibilité épisode 1, le train

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon silence

Le handicap est à la mode! Si si! Je ne dis pas qu'on s'affiche, qu'on nous envie, mais juste qu'on en parle.... L'accessibilité, le maître mot du moment....

On en parle beaucoup, l'accessibilité des handicapés, c'est indispensable! Impensable que personne n'y ait pensé avant! Dans l'esprit des gens, l'accessibilité est surtout représentée par des rampes d'accès pour les fauteuils.... Certes c'est indispensable mais ça n'est pas que ça! Un sourd a aussi besoin que les lieux publics soient accessibles;

Un exemple.

Je n'ai pris le train qu'une fois depuis que je suis sourde, expérience assez désagréable! Montant à Paris pour une réunion, l'aller ne m'a pas posé de soucis particuliers, puisque Paris était mon terminus. Donc quand le train entre dans une grande gare et que tout le monde descend, je fais pareil! Mais le retour..... Arrêt en rase campagne de 20 minutes sans que je sache pourquoi, ni où on était, j'imagine qu'il y a eu une annonce audio et que les autres, les entendants, ont su le fin mot de l'histoire.... Le train redémarre, et je ne sais ni où je suis, ni quand descendre, j'avais beau avoir mon horaire, tout était faussé! Cherétendre m'attendait à la gare, je lui ai donc envoyé un sms lui disant que je ne savais pas si j'allais descendre à la bonne gare. Patient, il me répondit que quand je saurais où j'avais atteri, il irait me chercher! Pas de controleur à l'horizon et un voisin de siège pour le moins désagréable, je dois donc faire une croix sur l'aide de l'entendant lambda. A la gare suivante, me fiant à un retard de plus ou moins 15 minutes, je descends, et soulagement c'est la bonne gare! Cherétendre m'attend sagement sur le quai, soulagé lui aussi de ne pas avoir à faire une cinquantaine de kilomètres pour me récupérer à la gare suivante!

Alors, Madame SNCF, puisque tout est possible, pourriez vous, s'i vous plait, afficher les informations dans tous les trains? ça simplifierait la vie de bien des gens!

Voir les commentaires

Crème brûlée au foie gras

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans le frigo

Je suis une fanatique de la crème brûlée, une vraie dingue! Je pourrais faire un classement des crèmes brûlées des restaurants tellement j'en mange.... Des bonnes et des beaucoup moins bonnes!

Toujours dans mes essais culinaires pour Noël, j'ai testé la crème brûlée au foie gras. Une éternité que je voulais en faire et en manger.

Ayant lu que ça pouvait vite être écoeurant, j'ai donc tenté le format "amuse-bouche". Pour ça j'ai pris la recette de Chef Philippe sur le site "lemeilleurduchef.com".

Pour 4 mini crèmes brûlées, il m'a fallu:

- 50 gr de foie gras cru

- 1 jaune d'oeuf

- 5 cl de lait

- 50 gr de crème liquide

- sel, poivre et cassonade

Désolé Chef Philippe, nous n'avons pas les mêmes moyens alors j'ai zappé la truffe!

Mélanger le foie gras coupé en petits bouts, le crème, puis le lait et enfin le jaune d'oeuf, saler, poivrer et mixer le tout. Mettre l'appareil ainsi réalisé dans les plats à crème, et enfourner à 100° pendant 15mn. Au sortir du four, laisser refroidir et mettre au frais. Au moment de servir, répartir une fine couche de cassonade sur les crèmes et caraméliser au chalumeau.

J'ai tout bien fait comme il faut, merci l'hiver rigoureux de l'an passé qui a fait exploser des tuyaux d'eau et qui m'a donné une excuse pour acheter un chalumeau!!! Je n'ai pas réussi à réparer les fuites (merci le voisin!), mais mes crèmes brûlées sont d'enfer!

La crème était onctueuse sous le caramel craquant, ça promettait un orgasme papillaire.... 

Déception! C'est bon, mais sans plus.... Pas de quoi en faire une mode, un nec plus ultra des cartes de restaurant, un incontournable du repas de Noël!

Bref, la crème brûlée au foie gras c'est comme une belle fille qui promet plus qu'elle n'en donne...

 

 

 

Crème brûlée au foie gras

Voir les commentaires

Crumble au potimarron

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans le frigo

A Noël, c'est moi qui cuisine cette année. Je suis donc entrain d'élaborer mon menu, et de tester divers petits plats. Je partagerai ces expériences culinaires, réussies ou pas avec vous.

En entrée j'aimerais faire une assiette gourmande. J'aime bien le concept de plusieurs petites entrées. C'est joli et original. J'avais envie d'un crumble salé, donc hier nous avons testé le crumble de potimarron.

Le plus dur est d"éplucher le potimarron, se munir d'un gros costaud ou à défaut d'un couteau qui coupe mais pas les doigts.

J'ai donc épluché 300g de potimarron et 2 pommes de terre. J'ai mis tout ce petit monde dans le cuit-vapeur. Puis moulin à légumes pour faire une purée, les plus modernes pourront aussi utiliser un engin électrique! On rajoute de la crème fraîche jusqu'à ce que le mélange soit onctueux. ( Je n'ai jamais dit que c'était une recette régime). Un peu de parmesan rapé, du sel et du poivre.

J'ai fait ma pâte à crumble avec 50 g de farine, 50 g de beurre, 30 g de chapelure et 30 g de parmesan.

Après avoir mis la purée et la pâte à crumble dans deux petits plats individuels, on enfourne à 180° pendant 15mn.

Résultat du test: Il me reste de la pâte à crumble, diminuer la quantité, c'était très très chaud et j'ai trouvé que le dessus n'était pas assez gratiné, peut-être faire passer sous le grill. Mais c'est bon! Je ne sais pas si ce petit crumble aura sa place dans mon assiette gourmande, mais j'en referai c'est sûr!

Par contre, et je m'en excuse j'ai totalement oublié de le prendre une photo.... La prochaine fois, promis, j'essaye d'être plus top!

Voir les commentaires

Pourriels gagnants

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon ordi

Je dis souvent que je n'ai pas de chance....Menteuse! Si je regarde ma boîte mails spéciale pourriels, j'ai une chance du tonnerre, de quoi me plains-je????

Depuis ce matin, on me propose:

- Dans la catégorie "ravalement de façade conseillé vu mon âge", des coffrets beauté gratuits et une thalasso tout aussi gratuite.... Plus aucune excuse si je suis décatie! Je vais retrouver ma peau veloutée de bébé et mes formes fermes. Adieu la loi de la gravité, tout le monde remonte!

- Dans la catégorie "habitation":des devis gratuits pour changer mes fenêtres, une offre de prêt surement pour payer les dites fenêtres, un canapé soldé,(merci mais le mien est neuf), un système d'alarme et une assurance au cas où le système d'alarme ne ferait pas reculer les malfrats désireux de s'emparer de mon canapé tout neuf en passant par mes fenêtres elles aussi récentes.

Dans la catégorie "loisirs: un devis gratuit pour une femme de ménage, là j'avoue que ce serait top, mais j'aurais préféré que ce soit la femme de ménage qui soit gratuite pas le devis.Un guide des meilleurs restaurants de ma ville.... Quelle ville? Où ça? On me signale aussi qu'il serait temps de réserver mes vacances de Noël, en me proposant locations et voyages! Je peux aussi, suprême plaisir, gagner des avants premières au cinéma...Sous-titrées?

Et la cerise sur le gateau, un charmant jeune homme appelé Fabien, m'écrit tous les jours (quelle constance) pour me dire et me redire que j'ai gagné 250 000 euros! Fabien si tu me lis, envoie le chèque ça ira plus vite!

Voir les commentaires

Lecture labiale, orthodontie et sosies

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon silence

Lecture labiale, orthodontie et sosies

Je lis sur les lèvres... Non ça n'est pas un mythe, une légende urbaine, ça existe pour de vrai! Soyons honnête, tout le monde n'est pas aussi doué que Sue Thomas, l'oeil du FBI! Mais c'est possible! On ne va pas tout de même me jeter des fleurs, ni m'octroyer des lauriers, c'est juste le quotidien de la majorité des sourds ou malentendants.

Donc je lis sur les lèvres, je n'ai pas appris parce qu'on avait juste oublié de me dire qu'on pouvait prendre des cours, quand je suis devenue sourde. Je me suis donc débrouillée toute seule et aux dires des pro de la surdité je suis assez douée, faut croire que j'étais faite pour être sourde! Si c'est pas une consolation, ça!!!!!!

La lecture labiale consiste à regarder les lèvres de son interlocuteur et d'essayer d'en tirer des mots, des phrases et pourquoi pas un discours cohérent et construit.... Au début ça a été difficile, j'ai toujours regardé les gens dans les yeux, ma maman m'a dit que c'était comme ça qu'on était polis..... Il faut donc oublier les règles polies et entendantes et se concentrer sur les bouches! C'est gênant au début, la bouche est chargée de sensualité et je vous assure qu'on ne la regarde jamais! Je ferais la fortune d'un orthodontiste tellement je pourrais lui envoyer de clients! (Au passage, si ça intéresse, je n'ai pas de boulot...) Le nombre de gens aux dents tordues est impressionnant!

Après avoir pris l'habitude de regarder les lèvres, il faut s'habituer à la façon d'articuler.... Pas simple! ça me prend en général une demi-heure pour décrypter une nouvelle personne, si elle articule bien sûr! Puis il faut prendre la conversation au début, car il y a des pièges: les sosies labiaux! Keseksa????? Des exemples juste pour rire: "Il va acheter un pull et un jambon", peut se transformer en "il va jeter une poule et un chapeau"! ou "il marche très vite" et " il mange des frites"!!! Bain, main et pain sont identiques, ainsi que bon, mon et pont.....Pas facile de s'y retrouver sans le contexte! Ici, mes erreurs font le bonheur de tout le monde.... Fou rire garanti! La sourde s'est encore plantée!!! Ouarf! Faut avoir de l'humour je vous le dis!!!!

Il y a des personnes impossibles à comprendre, soit parce qu'elles n'articulent pas, soit parce qu'elles ont un accent. J'ai un copain chilien, avec lui la lecture labiale est en mode mitraillette: tacatacatacatac! Impossible de le comprendre, je me concentre, je fronce les sourcils,il fait des efforts au début, puis le débit s'accélère et je le regarde bouche bée sans avoir aucune idée de ce qu'il peut bien raconter, et il est bavard....

Si je redeviens un peu sérieuse, je dois bien admettre que c'est fatigant, usant! ça demande une concentration énorme et je ne tiens pas tout un repas (par exemple) en mode "je lis sur les lèvres", je décroche régulièrement, mais ça m'est indispensable, sans lecture labiale, pas de compréhension. Je mélange donc ce que je lis avec ce que j'entends et je m'en sors pas trop mal (juste la cervelle épuisée, essorée, mais c'est pas grave!), même si ça reste très très loin de la compréhension d'un entendant.

Voir les commentaires

Mes ancêtres épisode 1

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon arbre

Mes ancêtres épisode 1

J'ai toujours aimé l'Histoire et les histoires qui s'y rapportent. A l'école, l'histoire était une de mes matières préférées, en grandissant et en étudiant 3 fois la deuxième guerre mondiale et 4 fois la première, j'avoue que ça m'a beaucoup moins interessée! Merci l'Education Nationale de nous faire étudier la même chose plusieurs années de suite! Merci aussi pour les trous les gouffres d'inculture historique que nous trainons; passer globalement du Moyen Age à Louis XIV, c'est un peu raccourci! Malgré tout,j'ai toujours aimé écouter les histoires que les anciens racontent. Je suis curieuse et bon public. Je pars aussi du principe qu'on ne se construit pas sans racines. mon chemin était donc tout tracé, il allait falloir en passer par la généalogie si je voulais connaître mes racines et comprendre qui j'étais.

Mon premier contact avec la généalogie date du collège, comme tout le monde je pense, Je me souviens avoir amené en cours un arbre riquiqui et avoir envié une élève qui connaissait ses ancêtres jusqu'à Napoléon! (son père était le prof d'histoire, ça aide! Non je ne suis pas rancunière!) Depuis j'ai fait des progrès, mon arbre est devenu une forêt touffue.

Je m'y suis remise à la naissance de Lainée, j'ai cherché, gratté, interrogé les anciens et abandonné assez vite faute de temps. Mais j'avais une base solide pour démarrer; J'ai repris la traque aux ancêtres accompagnée de ma surdité toute neuve, surement une façon de remettre mes idées en place, un peu comme faire un puzzle. Ce que je ne savais pas, c'est que c'était addictif. presque 6 ans plus tard, j'y suis encore, plus passionnée que jamais, faisant ma généalogie mais aussi celles des autres pour apprendre encore et toujours au contact d'autres régions, religions, statuts sociaux, métiers.....

Cette quête est grandement facilitée par la mise en ligne des archives paroissiales et d'Etat Civil. je fais donc mes recherches chez moi devant mon ordinateur.

Je vous propose donc de partager cette passion, en expliquant, et en s'arrêtant de temps à autres sur tel ou tel personnage qui m'a plus donné du fil à retordre ou qui m'a plus marquée.

Voir les commentaires

Fortune, caissières et musique

par Hara-kiri

publié dans Y a quoi dans mon silence

Je ne ferai jamais fortune.... Et même sans parler de fortune, je ne gagnerai jamais de bons d'achat en supermarché!

Je déteste faire les courses, ça me gonfle! Mais comme il faut bien manger, je me force. Les supermarchés sont bruyants, très bruyants! Peut on m'expliquer pourquoi il y a de la musique dans les supermarchés? ça aide à acheter la moutarde la plus chère? ça rend les clients (entendants) moins agressifs? La musique adoucit les moeurs parait-il... Pas les miennes! ça fait CRRRRRRR, dans mon appareil et j'ai très vite la tête au carré version compteur bleu. Je coupe donc mon son en débarquant au volant (guidon?) de mon caddie. Je fais les courses dans mon silence et ça me va très bien. Point besoin d'entendre pour peser un kilo de courgettes....Les choses se compliquent quand j'arrive en caisse, en général je remets le son avec l'espoir de comprendre la caissière.... L'espoir fait vivre!

Je sélectionne soigneusement la caisse, non pas à la longueur de la file d'attente comme le quidam moyen, mais à la longueur de la tête de la caissière! Plus elle est rébarbative, moins il y a de risque qu'elle me parle! Mais la méthode n'est pas toujours efficace. Ainsi, les caissières parlent.... Elles indiquent le prix à payer, pas de soucis c'est marqué! J'agite ma carte de crédit et impec! Je sais aussi qu'elle demande si on a la carte du magasin, donc quand une caissière me parle avec un air interrogateur (sourcils en accent circonflexe, bouche entrouverte en attente d'une réponse), je réponds systématiquement non! Mais le jour où on va me demander si je veux un bon d'achat de 100 euros, je vais répondre non.... C'est embêtant....

Voir les commentaires

Ma particularité, deuxième époque

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon silence

Ma particularité, deuxième époque

On dit qu'il existe cinq étapes pour faire son deuil:

Le choc

La colère

Le marchandage

La dépression

L'acceptation

C'est exactement ce qui m'est arrivé, faire le deuil de l'audition... J'ai tempêté, voué aux enfers le toubib qui avait diagnostiqué une grippe. Me suis dit que je devais rêver et que, si j'étais bien gentille, mes oreilles reviendraient.... Comme malgré ma sagesse, rien ne changeait, j'ai plongé au fond d'un gouffre sans fin. L'avantage quand on est au fond, c'est qu'on ne peut que remonter! J'y suis arrivée, à ma façon, pas très vite, avec plusieurs techniques, mais je suis allée au bout!

J'ai mené deux combats de front, l'mplant cochléaire et la connaissance du milieu sourd. Ni l'un ni l'autre n'ont été faciles...

L'implant cochléaire est une sorte d'oreille électronique qu'on pose chirurgicalement et qui est directement reliée au nerf auditif, on a également un appareil externe perché sur l'oreille. On m'avait dit que c'était un miracle.... Point de miracle! J'entends, pas si mal, mais ne comprends rien sans lecture labiale. Si je devais faire une analogie, je dirais que j'entends une radio mal réglée! Un an d'orthophonie , j'avais l'impression d'avoir 3 ans:

"- Ce bruit c'est quoi?

- Un âne qui braie???? (pas sure de moi, mais avec espoir!)

- Non un homme qui rit!" (un homme, un âne???? Pareils non? En mode mauvaise foi)

Résultat décevant, même si c'est quand même plus facile que la lecture labiale seule. L'implant me permet la communication avec les autres, pour peu qu'ils fassent l'effort d'ar-ti-cu-ler et de ne pas parler trop vite. Tout ceci dans le silence bien sûr!

J'ai donc cherché qui j'étais devenue, je ne me reconnaissais plus, et je voulais faire ma connaissance! J'ai donc essayé des sourds... Oui, il y a sourds et sourds, sans parler des Sourds, malentendants et autres déficients auditifs! Difficile de s'y retrouver! J'ai donc commencé par les implantés cochléaires, logique, ils étaient comme moi! Sauf que.... Pire que des entendants! Et que je discute, et que je cause, et que je te dise de plus travailler pour arriver au statut de presque entendant..... Raté! Demi-tour! C'est pas mon monde! Désespoir, encore! Une gamelle de plus, mais on continue!

Seconde étape: les Sourds, ceux de la communauté signante, nés Sourds. J'ai pris des cours de langue des signes (oui c'est une langue avec une syntaxe qui lui est propre, une conjugaison....). J'ai adoré! Une découverte fantastique, s'exprimer avec des gestes, des atitudes corporelles, sans son, c'est juste du bonheur, bien moins fatigant qu'allier son et lecture labiale! La méningite m'a cependant rattrapée, avec cette fatigue chronique. Une heure de route matin et soir pour aller en cours, beaucoup de travail pour pallier à ma mémoire déficiente et on retrouve Hara-kiri avec 9 de tension en mode "tombage dans les pommes". Un autre souci a été que dans mon désert, point de Sourds! Donc j'ai bossé mais beaucoup oublié aussi. mais ça a été positif, au contact des Sourds de naissance, j'ai découvert qu'on pouvait vivre sourd et bien, en plus! Qu'on palliait avec les autres sens: vue plus "sensible" aux changements de lumière, d'allure; toucher hyper dévellopé: les vibrations restent la grande découverte! J'adore! Tout vibre!!!! Avec Cherétendre, on utilise quotidiennement des signes usuels, et c'est juste génial! Merci chéri, de m'avoir suivie sur cette voie, et d'avoir eu la patience d'attendre que je trouve..

Cette découverte d'un nouveau monde, d'une nouvelle vie m'aura pris deux ans. C'est long et pas tant que ça... Je connais plein de devenus sourds qui n'arrivent jamais à faire le deuil de leur vie passée. J'y suis arrivée, même si, les soirées avec du monde, les sorties au resto, les repas de famille, restent facteurs de problèmes et de cafard. Les entendants sont bruyants!!!!

Aujourd'hui je ne me considère pas comme handicapée, le handicapé c'est l'autre, celui qui n'arrive pas à s'adapter, qui me juge inférieure parce que différente. Je me considère comme une personne normale avec une cervelle normale, une vie normale (peut-être un chouïa plus compliquée) mais avec un truc en plus.Je suis plus sensible aux atitudes corporelles des autres, je pallie au manque de sons avec mes moyens, mais finalement je suis plus attentive aux autres, et j'ai vite fait de décrypter l'humain "normal".

Je m'éclate en partageant, en aidant les autres à y arriver. Je suis de plus en plus impliquée dans le milieu associatif et sur les forum internet et j'adore!

En conclusion, je dirais que j'ai réussi à vvre avec, même si le monde est fait par et pour les entendants, que ça n'est pas facile, mais que c'est possible.

Voir les commentaires

Petit week-end en Alsace

par Hara-kiri

publié dans y a quoi ailleurs

Pour Noël l'année dernière, Lacadette nous avait offert une "box" avec une nuit en chambre d'hôtes et un petit déjeuner dans la région de notre choix. Difficile de choisir! On a donc longuement hésité entre l'Alsace et le Pays Basque. On connaissait les deux mais on avait très envie d'y retourner! L'amour du vin l'a emporté sur le piment!

Nous avons donc passé un week-end en amoureux aux alentours de Colmar.

Debout 5 h, arffff! Dur! Départ 6 h, déjeuner à Guebwiller dans un resto que Cherétendre a choisi parce que le nom lui disait bien! Rappelez moi de ne plus le laisser choisir un resto... C'était pas mauvais, mais pas fait maison, et je vais pas au resto pour manger une sauce au Riesling qui a probablement sauté du congel pour se jeter ensuite dans le micro-ondes! Quant aux profiterolles.... Rassis, sortis du congel eux aussi... Le restaurateur aura au moins débarrasser le congel d'une partie du stock! Bref, pas terrible!

Puis Colmar! On ne connaissait pas et on n'a pas été déçus! C'est une ville magnifique et très animée! La maison des têtes m'a particulièrement impressionnée, 111 têtes sculptées sur la facade, mon amour des sculptures et gargouilles en tout genre n'y a pas résisté! J'ai du faire une bonne quarantaine de photos!

J'en avais plein les rotules après avoir passé l'après midi à arpenter les pavés de la vieille ville, le nez en l'air et l'appareil vissé à l'oeil. Direction Kaysersberg où nous avions réservé une chambre d'hôtes. La pancarte de la maison d'hôtes disait: "Bienvenue, accueil à 18h00", ben.... 18h00 pile, pas 17h59 ou 18h01, très précis, très carré, très alsacien! Nous avons diné dans le village d'une tarte flambée, juste délicieuse et d'une bière, et dodo bien mérité après cette journée beaucoup plus longue que mon ordinaire! Petit déjeuner copieux en compagnie de 3 jeunes couples qui avaient l'air sympathique, même si je n'ai rien compris aux conversations... Pas facile d'arriver devant des inconnus et de dire avec un grand sourire: "Bonjour! Je suis sourde!!!" Vous ne dites pas "Bonjour! je suis entendante!" ou "Bonjour! J'ai le dos en vrac!". J'ai donc fait la fille pas réveillée qui ne parle pas le matin....( je sais bien faire grâce à un entrainement rigoureux et quotidien).

Direction le chateau du Haut-Koenigsbourg, les mots vont me manquer ou je vais devoir employer beaucoup de superlatifs! Cette forteresse est gigantesque, magnifique et le travail de restauration qui a été fait est de toute beauté! Quelques photos....

Retour dans le désert en passant par les Vosges fatigués mais très heureux de notre week-end. A refaire!!!!!

Petit week-end en Alsace
Petit week-end en Alsace
Petit week-end en Alsace
Petit week-end en Alsace
Petit week-end en Alsace
Petit week-end en Alsace
Petit week-end en Alsace
Petit week-end en Alsace

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 > >>
Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Hara-Kiri sur Hellocoton