Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

"Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" de Jonas Jonasson

par Hara-kiri

publié dans Y a quoi dans ma bibliothèque

"Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" de Jonas Jonasson

J'aime beaucoup les livres avec des titres alambiqués, j'ai tourné longuement autour de celui-ci, indécise, envieuse, mais j'ai tenu bon, m'étant promis de réduire mes achats littéraires afin d'économiser quelques sous.

J'aurais pu en rester frustrée voire aigrie très longtemps, mais heureusement, on me l'a offert! Je viens de le le finir et... J'aurais du l'acheter depuis longtemps, impossible de rater ce bouquin!

Cet article aurait pu se résumer en un mot: déjanté!!!!

Mais bon, faut bien justifier

Un vieux, pensionnaire d'une maison de retraite, décide de ne pas fêter ses 100 ans et se tire par la fenêtre de sa chambre avec aux pieds ses plus beaux chaussons.

S'ensuit un road movie arthritique, où on croise un autre vieux délinquant et alcoolique non repenti, un éternel étudiant, une éléphante, mais aussi Mao, Truman, Staline, Franco, Einstein (pas lui, l'autre), et tout un tas de personnages réels ou fictifs mais toujours hauts en couleur.

On y trouve aussi une valise, des bibles, de la drogue, des flingues, des cadavres, de l'amour, un autocar, une draisine......

Bref, si vous ne l'avez pas déjà lu, courez l'acheter ou l'emprunter!

Voir les commentaires

Coup de gueule du soir....

par Hara-kiri

publié dans y a quoi ailleurs

Coup de gueule du soir....

Ce soir je suis de mauvais poil! Mauvaise journée! Mais au lieu de m'en prendre aux responsables, je vais écrire sur un autre sujet qui m'a fichue en colère hier. On verra demain si ma colère actuelle se tasse.... Sinon, je réédite demain, le coup de gueule c'est salvateur!

Je suis pour le mariage pour tous, pour tout un tas de raisons que je ne vais pas encore développer, je l'ai déjà fait ici. Mais n'étant pas sectaire, j'admets volontiers d'autres opinions que les miennes et peut comprendre qu'on soit contre cette loi et qu'on aille le crier haut et fort dans la rue. C'est le principe même de la démocratie.

Par contre! Ce qui me fiche vraiment, mais vraiment en pétard, c'est quand je vois poussettes et enfants dans une manifestation, et que les enfants hurlent des slogans anti homos à la caméra!

La place d'un môme n'est pas dans une manif, c'est un endroit à risque où des adultes prennent position en faveur ou contre quelque chose. Donc j'ai envie de dire que quand on donne des leçons d'éducation aux autres, on fait gaffe à ce que l'on fait!

Ensuite, il me semble qu'une éducation digne de ce nom, et d'autant plus chrétienne, passe par la tolérance.... A méditer longuement................................................. Le gosse qui hurle face caméra son "engagement" n'a aucune tolérance, c'est vrai c'est pas de sa faute, il répète ce qu'on lui inculque!

En conclusion, si vous voulez manifester, prenez une baby-sitter ça fera le bonheur d'un chômeur ou d'une étudiante dans le besoin....

Coup de gueule du soir, bonsoir!

Voir les commentaires

Trucs et astuces, première

par Hara-kiri

Trucs et astuces, première

Comme je vous l'ai raconté, la société est faite par et pour les entendants, nous autres sourds et malentendants devons nous débrouiller pour nous adapter. Depuis la loi du 11 Février 2005, des solutions ont été mises en place ou le devraient ou le seront pour nous aider dans la vie quotidienne. Il n'empêche que souvent, nous sommes obligés de nous adapter, de trouver des trucs, d'inventer des solutions. J'ai conscience que cet article va faire sourire mes petits camarades sourds de naissance, mais pour avoir rencontrer beaucoup de devenus-sourds de fraîche date, je vous assure que toutes ces questions se posent et que tous les trucs s'inventent et pas si facilement que ça.

Cet article évoluera aussi au fil du temps en fonction de l'évolution de l'accessibilité et de (j'espère) vos commentaires avec vos trucs à vous.

La communication avec les entendants:

Ne pas hésiter à demander d'articuler, de répéter,de trouver un synonyme en cas de doute. Ne pas hésiter non plus à demander aux entendants de ne pas vous parler la bouche pleine. Très difficile en lecture labiale de trier la mastication de l'articulation.... J'aurais aussi envie de vous dire de bannir les moustachus et autres barbus de vos connaissances mais j'ai conscience que c'est difficile!

A la maison, se munir d'une ardoise effaçable, et la sortir bien en vue. Elle peut servir en cas de doute ou d'incompréhension totale. Elle a en outre, le mérite de rappeler, ne serait ce que par sa présence, qu'il y a quelqu'un qui comprend mal ou pas aux côtés des entendants. Elle est super utile, voire indispensable pendant les repas de famille. Je suis d'accord pour admettre que dans les repas ou soirées, il faut aussi trouver un être de bonne volonté pour écrire dessus. J'ai envie de dire que si vous ne trouvez pas, changez d'amis ou de famille. Renvoyez les voir les moustachus!

Dehors, dans les magasins, administrations ou tous les lieux fréquentés par des entendants profonds, se munir pour la même raison d'un petit carnet et d'un stylo. Il est plus rapide de sortir le carnet en demandant d'écrire que de s'acharner à comprendre un truc impossible, de paniquer et de se sentir rabaissé comme jamais.

La journée à la maison

La journée commence par le réveil... Et là, on a déjà un problème! On n'entend pas le réveil. Demander à notre Cherétendre de nous secouer amoureusement tous les matins? ça peut marcher si notre Cherétendre a les mêmes horaires que nous.... Mais il y a d'autres solutions qui préservent notre indépendance! Il existe des réveils pour les sourds. Si, si! Je vous assure! Deux solutions pour réveiller un sourd, les vibrations et la lumière. Bannir le seau d'eau au dessus du lit, très désagréable et pas pratique du tout à l'usage. On peut utiliser la fonction "vibreur" du téléphone portable si on est très sensible aux vibrations, pour moi c'est insuffisant, mais quand j'étais entendante une sirène de bateau ne m'aurait pas sortie du lit! Il existe donc des réveils qui vibrent, via un coussin vibrant positionné sous l'oreiller ou des réveils de voyage à accrocher sous l'oreiller, sur le pyjama, où vous voulez pourvu que ça vous réveille. C'est la solution que j'ai choisie, débuts difficiles, impossible de me sortir du lit jusqu'à ce que je comprenne où mettre le réveil. Je translate le matin après le départ de mon Cherétendre, il m'a donc fallu mettre le réveil au milieu du lit, là où je m'étale quand, enfin, j'ai de la place! Il existe aussi des réveils munis d'un flash très puissant, au lieu de brailler il flashe! Et le nec plus ultra des réveils pour sourds inréveillables, le réveil qui vibre ET qui flashe!!!!! Voilà, vous êtes réveillés le matin!

La journée continue....

Dans la cuisine, le micro-ondes et le four s'éclairent donc pas de soucis pour savoir s'ils marchent ou pas... Etre attentifs à la flamme du gaz quand on met la gamelle familiale à chauffer n'est pas idiot.... Ben oui avant on l'entendait s'allumer, ça n'est plus le cas! J'ai failli me faire flamber plusieurs fois avant de comprendre qu'il fallait que je sois plus attentive. Idem pour le robinet qui coule, je n'ai pas de trucs, faut juste faire plus attention sous peine d'avoir une note d'eau faramineuse! La cocotte minute qu'on n'entend plus, qu'on oublie et qui crame, j'ai trouvé une solution! Je mets mon téléphone portable en alarme vibreur dans ma poche et ainsi plus de gamelles brulées. J'ai aussi acheté un cuit-vapeur qui outre qu'il me mitonne des aliments sains et régime, s'éteint tout seul en fin de cuisson.Le lave vaisselle, la machine à laver, et le sèche linge vibrent! J'adore les vibrations! Pour être surs que le programme a démarré, posez votre main sur l'engin et ça vibre! ça a l'air de rien, mais comme à l'époque je me suis débrouillée toute seule, les trucs ont parfois été longs à naître dans ma cervelle. L'aspirateur, ça a été plus compliqué, mais juste parce que je suis têtue! Vous me direz qu'en posant la main au bout du flexible, on sait s'il marche ou pas! Ben oui! Mais non pour moi! Je voulais, en grande adepte des vibrations, faire autrement. J'ai mis des années à y arriver, mais ça y est !Je suis top! Mais vous avez le droit de faire simple...

Les visites.... Gros souci que la sonnette de la porte d'entrée! Si ce sont des amis, ils envoient un sms en arrivant à votre porte. Evitez, comme moi de perdre le téléphone portable qui vibre esseulé sur la table! Si c'est un livreur (par exemple).... Gros, gros souci! Il existe des sonnettes spéciales pour les sourds, qui sont munies d'un flash puissant. ça marche très bien pour un petit appartement, moins bien si comme moi, vous avez une maison à étages. Il faut alors une sonnette avec vibreur qu'on peut trimbaler à la ceinture. ça existe! J'avoue n'en avoir pas encore acheté, je suis en phase d'interrogation profonde, mais je crois que je vais me lancer. Marre de passer mes journées à guetter les livreurs! Ce système marche aussi pour les alarmes incendie, qui je le rappelle devraient être obligatoires en 2015 dans tous les logements. Ce qui me retient est essentiellement le prix, ça coute un oeil (et j'ai besoin des deux!), même si des solutions existent pour une prise en charge au moins partielle.... De plus, je crains d'égarer le vibreur..... Bref, je réfléchis... Si je me décide je vous dis!

Arfff! En me relisant, je m'aperçois que je suis bavarde et qu'il va falloir faire plusieurs épisodes pour la saga "trucs et astuces"! A bientôt, donc, pour d'autres solutions pour s'adapter dans une société d'entendants!

Voir les commentaires

La vie d'Apollonie

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon arbre

La vie d'Apollonie

Je continue ma série de portraits par une femme, lointaine ancêtre de Cherétendre.

Cherétendre a une partie de sa famille dans le Berry, purs berrichons ils sont!!!! Je ricane! On part toujours de l'idée préconçue que nos ancêtres ne voyageaient pas, erreur! Les voyages étaient certes, plus rares, plus longs et plus difficiles, mais nos ancêtres se baladaient, essentiellement pour trouver du travail.

Je chasse donc dans le Berry, quand je lis sur un acte de mariage, que le marié, prénommé Claude, cardeur de profession, est dit "né à Lyon". Hop! Direction Lyon! (virtuellement toujours). Je découvre que le père de Claude, berrichon, lui aussi cardeur, est parti travailler à Lyon dans les années 1800 et a épousé là-bas Jeanne Vignon, la fille d'un tisserand de la Loire. C'est dans la généalogie de cette demoiselle que je vais avoir une surprise. Je remonte sans problème jusqu'à ses parents, mais sa grand-mère paternelle est introuvable, nom et prénom quasi illisible....

Quand j'ai un souci de ce genre, je procède différemment, j'ai donc cherché tous les enfants du couple, ce qui me confirme que le nom de cette dame est fluctuant, Apis, Apy, Andree... Son prénom semble être Apollonie. Un espoir nait, le prénom s'il s'avère exact est rare et j'ai des chances de retrouver la dame. Après des jours de recherche, je finis par trouver son mariage, son nom est encore une fois différent et son prénom est Pollonie. Elle est dite fille des Hospices de Lyon. Son acte de décès mentionne qu'elle a environ 60 ans, ce qui la ferait naitre vers 1707. J'exulte en croisant les doigts que les Hospices aient mis leurs archives en ligne, et que le début du 18 ème siècle n'ait pas été perdu.

J'ai passé des heures à me familiariser avec les archives des Hospices, puis des heures encore à chercher Apollonie. J'ai finalement trouvé son dossier que j'ai transcrit en partie, quelques mots étant illisibles.

" Apollonie Apy fille agée de 2 ans le 8 Septembre 1709 trouvée exposée à 6h00 du soir dans l'Eglise de l'Hotel Dieu, ayant une chemise, un haillon de robe violette, le corps ???, un tablier rayé, un reguin(?), un méchant bonnet jaune, des bas et des souliers, le tout de nulle valeur, sans marque, ???? par le billet de Monsieur Liotaud à l'Hotel Dieu où elle a été baptisée et nommée comme ci-dessus, nourrie chez Jean Vignon et Anne Bonnet de St Cyr en Vallorges en Beaujolais."

Cette petite fille nait donc en 1707, peut-être à Lyon, sa famille n'est pas riche et c'est cette misère qui va influencer le reste de sa vie. On ne saura jamais ni son nom ni son prénom. En 1709 elle est abandonnée dans une église, trouvée de suite, baptisée Apollonie Apy ( quelle imagination), et placée assez rapidement dans une famille du Beaujolais. On ne saura jamais quelle enfance elle a eu, mais à cette époque, peu d'enfants étaient choyés, la vie était faite de labeur dès le plus jeune age, j'imagine aussi que le fait d'être une enfant placée n'arrangeait pas les choses. A l'age de 21 ans, elle épouse un tisserand d'un village voisin. Ils auront au moins 4 enfants, vraisemblablement beaucoup plus, mais je n'ai pas pu trouver leur lieu de résidence durant les dix premières années de leur mariage. En 1750, Jacques, son mari, décède, le plus jeune de leurs enfants a 3 ans, il s'appelle Jean-Claude et sera cordonnier, ce sera aussi l'ancêtre de Cherétendre. Il semblerait qu'Apollonie ne se remarie pas, elle finira sa vie à l'âge de 60 ans, entourée de ses fils.

Deux siècles plus tard, une généalogiste viendra troubler son repos, et essayera d'en savoir plus sur sa vie.

Apollonie comme des centaines d'autres, a contribué à faire de Cherétendre l'homme qu'il est.

Voir les commentaires

Rendez-vous manqué...

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans ma vie

Rendez-vous manqué...

On s'était donné rendez-vous dans dix ans aujourd'hui!

Noté sur mon calendrier en rouge dans la cuisine, emmagasiné dans mon téléphone portable (je sais aussi faire dans la modernité).

J'étais là, dans mon pyjama confortable ma nuisette affriolante , hirsute au sortir du lit comme d'habitude apprêtée pour toi, sexy quoi! Je me suis précipitée à la fenêtre pour ouvrir les volets, le coeur battant, l'émotion palpable et l'excitation à son comble!!!

J'ai remonté lentement le volet, faisant durer le suspens...Serais-tu là, fidèle au rendez-vous pris il y a longtemps?

Que nenni! Déception!

Je me suis trainée en chaussons, ai enfilé une polaire et suis descendue déjeuner, dépitée d'avoir constaté que le printemps m'avait posé un lapin....

Voir les commentaires

Etre sourd, c'est quoi?

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon silence

Etre sourd, c'est quoi?

Pour la majorité des gens, la surdité c'est plutôt papy qui entend mal, mais c'est normal il vieillit..... Donc on ne fait pas vraiment attention à ce qu'il ne peut plus faire, à ce qui le gêne dans la vie de tous les jours.Et c'est bien dommage! Dans cet article, je vais tenter d'expliquer ce qu'est la surdité au quotidien, ce qu'elle représente; je ne suis pas sure de penser à tout! La surdité m'est devenue naturelle et j'ai tendance à oublier comment c'était avant. Cet article risque donc d'évoluer au fil du temps, et vous êtes cordialement invités à me faire part de vos idées et ressentis.

Etre sourd, c'est quoi?

Ne pas comprendre ce qu'on nous dit, soit parce que le son n'est pas assez fort ou carrément absent, ou parce que des fréquences entières de sons ont disparues.

Apprendre à annoncer sa surdité aux gens et leur expliquer ce qui peut nous aider à comprendre.

Apprendre à lire sur les lèvres pour pallier ces manques de compréhension du discours.

Apprendre à ne pas HURLER parce qu'on ne s'entend pas! Si, si c'est important pour les autres... Nous on s'en fout, ON S'ENTEND PAS!

Ne pas identifier les bruits qui nous entourent, ou ne pas les entendre du tout. La sonnette de la porte, la cocotte minute, l'alarme incendie, les annonces audio dans les lieux publics,

Ne plus pouvoir écouter de musique pour la majorité d'entre nous.

Se familiariser avec les sous-titres pour pouvoir regarder la télé.

Ne pas entendre le réveil sonner le matin, ou l'alarme du bébé.( Ou le bébé qui braille et là, c'est que du bonheur!)

Etre paralysé devant un interphone.

Ne pas pouvoir téléphoner et donc être dépendant des autres pour les prises de rendez-vous par exemple. Ne pas pouvoir joindre les gens non équipés ou pas familiarisés avec les sms ou internet.

Ne plus entendre les klaxons, le bruit des voitures ou au mieux ne pas savoir d'où ça vient et si c'est loin ou près.

Etre parfois, en plus, affligé d'acouphènes ou de vertiges, voire les deux.

Etre sourd, c'est surtout s'isoler, être seul et vivre plus dans sa tête qu'avec le monde extérieur si personne ne fait d'effort pour qu'on comprenne.

Heureusement pour beaucoup de ces soucis, il y a des solutions. Mon but étant d'aider les devenus-sourds et d'informer les entendants, je ferai un article avec les solutions existantes et les miennes," trucs maison" pour m'aider.

Voir les commentaires

Soupir.... (Petit délire perso)

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon desert

J'y croyais....

Il était beau et séduisant....

Paré de ses plus beaux atours...

Promesse de combler tous mes désirs.....

Arffff! Je n'en pouvais plus de contentement!

Commençais à trier fringues montrant mes atouts!

Echaffaudais des plans de voyage et d'activités débraillées en sa compagnie.... (Là je me marre, le correcteur d'orthographe, dans sa grande bonté, me propose chauffagiste au lieu d'échaffaudais...., Ben non, je veux pas d'un chauffagiste) On se remet dans l'ambiance.

L'imaginais caressant ma peau....

Me pénétrant de sa force vitale

Arffff!

Soupir.....

Il s'est cassé la gueule de son piédestal

N'a pas tenu ses promesses

N'était pas plus courageux que ça

S'est barré lâchement ailleurs, avec une autre sans doute

Malgré sa défection, je l'attends encore

L'espère chaud comme de la braise

Soleil, ö mon soleil quand viens tu remplacer froidure et neige?

Voir les commentaires

Y avait du boulot!

par Hara-kiri

publié dans y a quoi ailleurs

Y avait du boulot!

Il y avait effectivement du travail sur la planche!

Pas droit d'hériter avant la révolution, la dot sera le seul bien reçu. La dot..... Sorte de cadeau pour remercier le futur époux d'accepter une femme, sorte de citoyen de seconde zone, dans son lit. On n'épouse pas une femme, mais une dot! Dans certaines civilisations, on achète une femme avec du bétail ou des biens divers. pas chez nous! Ici tu payes pour qu'on te débarasse des pisseuses! Après on s'étonne que le fait d'avoir une fille passait pour une calamité! Il est bien entendu que si on nous a cédé à un salopard, point de salut! On reste, on accepte, on baisse la tête!

La révolution change la donne, on a le droit de se marier sans le consentement des parents, et surtout de divorcer! Quel progrès! Mais c'était sans compter Napoléon, qui était certes un grand stratège mais qui ne devait pas porter grande estime aux femmes!

La femme est considérée comme mineure tout au long de sa vie et passe directement de la dictature de son père à celle de son mari.

Autorisation du père pour se marier quelque soit notre age, on doit suivre notre époux a son domicile (jusqu'en 1975), on ne peut avoir de biens propres et on n'a pas le droit d'administrer les biens communs au couple (jusqu'en 1965), on ne peut travailler sans autorisation du mâle dominant (jusqu'en 1965)!

Les époux doivent être fidèles mais ne sont pas punis de la même façon s'ils vont voir ailleurs si l'herbe est plus verte et le 7ème ciel plus bleu. Une femme infidèle encourt de 3 mois à 2 ans de prison, un homme volage, lui, aura une amende uniquement s'il amène sa maîtresse au domicile conjugal! Merci Napo! On a échappé à la lapidation, alors soyons satisfaites.

On attendra 1944 pour avoir le droit de voter, 1965 pour avoir un compte en banque, 1967 pour avoir le droit à la contraception, 1971 pour un salaire égal à travail égal, 1974 pour la légalisation de l'avortement, 1975 pour voir la dépénalisation de l'adultère, et l'autorisation de divorcer par consentement mutuel.

France pays des droits de l'homme... Ceux de la femme ont été un peu oubliés!

Comment vivaient nos grands-mères, leurs mères, et toutes les femmes qui nous ont précédées? Étaient elles résignées? Osaient elles rêver d'avoir les mêmes droits que leurs pères ou leurs maris? Je crois que la majorité d'entre elles seraient fort surprises de constater les libertés qu'ont leurs lointaines descendantes! On a des enfants quand on veut et si on veut; on peut plaquer monsieur s'il s'avère peu satisfaisant, on peut travailler et dépenser nos sous, on peut avoir des biens rien qu'à nous. On a aussi le droit de l'ouvrir quand ça nous chante!!!!!

Racontez comme ça, c'est un peu "bienvenues dans le meilleur des mondes"! Je ne suis pas naïve, je rencontre encore des femmes, plus jeunes que moi pourtant, qui n'ont pas le droit de travailler, de sortir avec leurs copines et qui demandent l'autorisation de s'acheter la petite robe qui va bien! D'autres qui sont battues, violées et assassinées au nom de la suprématie héréditaire des hommes.

Une journée! Nous avons donc droit comme le naturisme, les gauchers, les handicapés, le cancer, l'autisme........à notre journée! Et hasard, c'est aujourd'hui! Une journée à nous, où nous allons travailler, où nous faisons la cuisine le soir en rentrant, nous occupons des devoirs scolaires des chieurs; une journée à nous pour exulter sur ce qu'on a acquis et pour revendiquer ce qui manque encore à notre égalité.

Une journée et 364 autres pour prouver que oui, il y avait du boulot, mais qu'il en reste encore!

Voir les commentaires

Voltaire, Rousseau, l'empereur de Chine et Frédéric II en Creuse

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans mon arbre

Voltaire, Rousseau, l'empereur de Chine et Frédéric II en Creuse

En ce moment, je fais des recherches généalogiques pour une amie qui a des ancêtres en Creuse. Je fouille donc virtuellement dans des registres paroissiaux, les curés y notaient baptêmes, mariages et enterrements. Certains sont cependant plus bavards que d'autres, et ils nous gratifient de la météo, des catastrophes naturelles et de l'état des récoltes de l'année.

Le curé Thomas, de Bord Saint Georges est encore plus bavard, il tient un journal et en fin d'année nous donne les informations importantes ou tout au moins celles qui ont retenu son attention. Je vous en livre quelques transcriptions:

Fin de l'année 1778: "Mort de l'impie Voltaire le 30 May 1778 à 10 heures du soir a Paris et a été inhumé dans l'abbaye royale de Sellier dioceze de Troyes on refuse a Paris de célébrer pour luy.

L'extravagant philosophe Roussau né a Genève le 28 juin 1712 attaqué d'apoplexie revenant de la promenade le 2 de juillet 1778 à 9 heures du matin meurt 2 heures et demi après."

Est-ce une idée, ou il préfère nettement Rousseau à Voltaire?

En 1780: "Des lettres de le chine assurent que l'empereur a permis aux missionnaires de precher le St evangile dans son empire et d'y baptiser ceux des chinois qui se présenteroient a cet effet, mais avec cette restriction a laquelle il veut absolumment qu'on ait égard, qu'il ne sera baptisé aucun enfant des magnats ou mandarins sans le consentement de leurs parens. Cette permission est due a l'habileté d'un missionnaire lorrain d'origine, interprète de l'empereur de chine.

Le 19 decembre Georges 3° roy d'angleterre déclare la guerre aux hollandois."

La même année on apprend que Marie Thérèze d'Autriche meurt d'un" catharre suffocatif".... Beurk!

Il se passionne aussi pour les batailles navales et l'Amérique!

En 1783: " Le 22 janvier 1783 la paix est signée entre les anglois et nous. Les colonies anglo américaine sont reconnues indépendantes de l'angleterre et comme telles les anglois en retirent leurs troupes."

Et ça doit lui faire grandement plaisir au curé Thomas, parce qu'ils n'aiment pas du tout les anglais!!!!!!

En 1785: "Nos forces de mer se montent a 256 batimens de guerre et 8368 pièces de canon.Au nombre de ces batimens il y a 72 vaisseaux de ligne"

Quand je vous dis qu'il est passionné par la bataille navale!

Plus proche de lui: " Le 17 décémbre 1785 le Sieur jouanique curé de St Loup meurt presque subitement."

Là, j'avoue que presque subitement est une notion qui me reste assez floue....

Et en 1786: " Le 17 aout 1786 a 3 heures du matin est mort en son chateau de Sans-Souci Frédéric second roy de Prusse agé de 74 ans et 6 mois, chrétien par le baptême, luthérien par l'éducation, philosophe à la mode du siècle. Le plus grand guerrier de son temps, le bienfaiteur de ses sujets et un législateur des plus humains, il eut toutes les vertues morales mais elles ne suffisent pas pour le salut. Il a été grand aux yeux des hommes................."

Quand on sait que le fameux Frédéric at été pendant un temps, un copain de" l'impie Voltaire"......

Je voulais juste partager avec vous de petits bouts de la grande histoire vus par un obscure curé de campagne creusois.

Voir les commentaires

Envie de Bretagne

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans le frigo

Envie de Bretagne

Une furieuse envie de mer Bretagne me tenaille. En général, ces envies subites et régulières se terminent les fesses dans ma voiture pour une balade de quelques centaines de kilomètres pour voir la mer, les copines, la famille, en abandonnant lâchement Cherétendre à la maison avec les chats. Je précise tout de même, avant que qui que ce soit appelle la SPM (Société Protectrice des Maris) que je prends soin avant de partir de lui acheter de quoi remplir sa gamelle de croquettes et celle de liquide.

Mais là.... Que nenni! D'abord parce que j'ai encore des finitions, et surtout du rangement à faire afin qu'on s'installe dans la chambre toute neuve. Envie de mer! ça sent l'excuse pour ne pas ranger, et à plein nez encore!

Ensuite le temps est pourri, là-bas aussi. Donc autant attendre le printemps, quand les talus seront entièrement fleuris de primevères, que le soleil se rappellera de notre existence et que je rentrerai des balades sur la plage avec le pif rougissant et les tâches de rousseur éclatantes de bonheur!

Troisième raison, j'ai réunion resto avec une association lundi, et c'est déjà la troisième fois que ce rendez-vous est programmé puis annulé pour cause d'enneigement ou plutôt de non déneigement dans mon désert.

Et enfin, Lacadette a émis le désir que je vienne passer deux jours chez elle la semaine prochaine.

Donc depuis hier, je me raisonne! Hara-Kiri est une adulte alors elle se comporte comme telle... Oui mais, j'ai décidé il y a quelques années de ne plus m'emmerder la vie, de ne plus avoir de regrets et de faire ce que je veux, quand je veux!

Le côté adulte l'ayant provisoirement emporté sur le côté hédoniste, j'ai fait un far aux pruneaux pour ce soir. La recette de mon arrière grand-mère avec plein de beurre salé! Pas d'embruns, d'odeurs iodées, de coquillages et crustacés, mais des calories consolatrices!

Comme je ne suis pas égoïste, je partage.

Pour ce faire, il vous faut:

3 oeufs

125 g de farine

100 g de sucre

80 g de beurre salé fondu

1/2 l de lait

et des pruneaux bien sûr!

Vous mélangez les ingrédients, mettez les pruneaux dans un plat, arrosez du mélange, et au four 200°. Ne me demandez pas combien de temps, c'est au pif, faut surveiller ma brave dame!

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>
Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Hara-Kiri sur Hellocoton