Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hara-kiri en Tunisie, épisode 1

par Hara-kiri

publié dans y a quoi ailleurs

Hara-kiri en Tunisie, épisode 1

Au printemps, le CE de l'entreprise de Cherétendre nous a proposé un voyage en Tunisie.... Pas mal! Une semaine à Hamamet en pension complète, pas mal du tout! Nous décidons donc de profiter de l'aubaine, même si Cherétendre n'était pas si emballé que ça à l'idée de passer une semaine de vacances avec les "têtes qu'il voit tous les jours".... Euh.... C'est aussi de moi qu'il parle?

Nous voilà donc partis de bon matin de notre désert, direction la ville, la vraie, la plus grande, la capitale!!!!! Ben oui, pour aller en Tunisie, il faut prendre l'avion... Et ici c'est plutôt un moyen de transport rare. Bref, arrivée à Orly, sans perdre personne, déjeuner sur place puis...C'est parti mon kiki, on enregistre les bagages... Certains ont erré à la recherche de l'endroit adéquat mais on a fini par récupérer tout notre petit monde. Je vous passe les multiples portiques et autres joyeusetés sécuritaires... Allez, une anecdote quand même, Cherétendre a fini par passer le portique en chaussettes et tenant des deux mains son pantalon (qui voulait fuir), MAIS avec un air très digne.

Le voyage a été fantastique, enfin au moins pour moi! J'ai passé mon temps, le nez collé au hublot à regarder le paysage (en mode j'ai 5 ans, ou je me prend pour Yann Arthus Bertrand), les Alpes étaient magnifiques! Faut dire, à ma décharge, qu'entre les chieuses (ça coûte cher) et les travaux pour améliorer notre habitat, on n'avait pas beaucoup voyagé avec Cherétendre!

Arrivée en Tunisie: papiers à remplir, portiques (des fois qu'on ait fabriqué une bombe en route), attente, et enfin dehors, recherche du car devant nous emmener au paradis qui fut fort longue, surtout quand on traîne des valises, qu'il fait chaud, qu'on en a marre parce qu'on s'est levé avant l'aube! Non je ne suis pas une raleuse!!!! Une dame nous explique au micro que ça va être génial, qu'on va avoir plein de choses à faire, et plus ça va, plus mon côté "antisocial perdait son sang froid. Arffff! Va quand même pas falloir faire des activités avec les autres?

Apéritif de bienvenue, ça râle dans les rangs que c'est pas un apéro parce que c'est pas alcoolisé! Avec des patisseries locales, les mêmes veulent des cacahuètes.... Je sens que la semaine va être longue.....Et Cherétendre me regarde l'air de dire, te plains pas je l'avais dit!. Repas style self avec un choix terrible et soirée les fesses sur le sable face à la mer, un verre à la main toujours rempli parce qu'on avait droit à la formule open bar. Du coup, même les râleurs ont fini par se taire.

Le lendemain, tout le monde sur le pont tôt, les bougres voulaient profiter de leurs vacances! Journée repos, enfin...Presque! Piscine le matin, je tartine mes tâches de rousseur et tout le monde se fiche de moi (je suis une des seules à n'avoir eu aucun coup de soleil et j'étais même hâlée!), repas de midi avec dégustation de spécialités locales (revisitées sans piment pour les touristes à l'estomac délicat,quand même!), et pour notre table une bouteille d'eau plate, une autre d'eau pétillante, une de rouge et une de rosé! J'ai honte on était cinq.... Le serveur avait vraiment l'air de penser que les français buvaient comme des trous! Après midi plage, et là ça se gâte... Sur la plage, je rêvais de lire, mollement allongée sur un transat, de me reposer en paix! Raté! Musique à fond, DJ qui ne la fermait pas 5 minutes et pire, petites animatrices joliment carossées qui venaient nous tirer de nos bouquins, ou siestes pour aller jouer au volley. Cherétendre et son collègue se laissent embarquer par cette jolie amazone aux tresses sautillantes et moi je dis "NON!". Elle insiste: une femme doit suivre son homme! L'homme ayant lui même suivi une jeune beauté black, j'ai des doutes.... Je résiste! Mais pour être honnête, le volley je suis ...Nulle! J'ai pratiqué contrainte et forcée au collège et au lycée et je ne compte plus les doigts retournés, les engueulades des autres joueuses, bref, le volley et moi c'est juste la haine! Et puis, j'avais envie, au moins le premier jour de ne RIEN faire!

Le soir, tout le monde parle des activités fantastiques que l'on peut faire.... Et là, je me dis (toujours mon côté antisocial), que je suis mal barrée pour m'éclater! Parce que faire du golf, de la danse (du ventre bien sur), du tir à l'arc ou autres joyeusetés toute la semaine avec un animateur, ça rappelle un peu les colos.... Je ne suis pas venue ici pour jouer, mais pour visiter (j'ai d'ailleurs appris le guide du routard par coeur), pour voir des autochtones, faire des choses typiques (non pas la balade perchée sur un dromadaire!), me balader...... Bref découvrir, ou plutôt redécouvrir un pays magnifique avec des habitants d'une grande gentillesse....

La suite de mes tribulations en hotel club en Tunisie au prochain épisode (un peu de suspens ne nuit pas!)

Commenter cet article

Namfarang 15/11/2012 20:04

vivement la suite, oh que je me suis marrée :-D

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Hara-Kiri sur Hellocoton