Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réponse à mes lectrices

par Hara-kiri

publié dans Marie Belfaud raconte

Réponse à mes lectrices

Suite à la publication de mon premier bouquin (tu notes que c'est juste le premier, que je compte bien en commettre d'autres), j'ai eu des critiques bonnes ou moins bonnes, mais jamais méchantes, et de multiples questions.

Je vais donc tenter de répondre, d'expliquer, ou de botter en touche.

Tu sors tout ça d'où? De ma tête!

Oui mais comment tu fais? Au départ, il y a un personnage, là, Lucie, une minette qui vient de se prendre une raclée, je ne peux pas trop spoiler non plus, et petit à petit, elle fait sa vie. Même que souvent, elle me colle dans l'embarras, elle fait des conneries et compte sur moi pour l'en sortir. Pas facile! Un romancier connu, Pierre Tardieu (comment ça tu ne le connais pas? Lis mon livre!) dit souvent que la vie de Lucie, même un éditeur n'oserait pas la publier, c'est trop. Moi, j'ai osé. Elle méritait, Lucie.

T'as fait exprès pour la couverture du roman toute douce? Non, je n'ai pas fait exprès d'avoir une couverture de bouquin douce et qui attire les caresses! Mais tant mieux si on prend son pied rien qu'à la tripoter. Je suis passée par une plate forme d'auto-édition qui choisit.

 Goldman? C'est comme? Non plus, désolée, le nom de famille du personnage principal n'est pas une référence à un chanteur connu. Jean-Jacques je suis confuse, mais j'ai juste voulu jouer entre Lucie (lumière) et Goldman (or).

La scène hot? Ben quoi la scène hot? J'ai fait exprès? Ben oui, c'est moi qui ai écrit. Après... faut être honnête, j'ai douté, beaucoup, et ce, jusqu'au dernier jour; puis lasse de me poser mille questions, je l'ai laissée. Elle a ses fans (Rhââ, on adore, y en aura d'autres?), et ses détracteurs (pas indispensable dans l'histoire). Du coup, je ne sais pas pas trop si je dois en écrire d'autres. Et non, je ne racontais pas des trucs comme ça sur le blog. Ça existe des blogs hot?

Comment tu t'organises? Ceux qui me connaissent bien, ne seront pas étonnés... Dans le désordre! Quand une scène me vient, j'écris vite avant d'oublier un détail. Charge à moi de mettre ensemble les bouts, et de faire en sorte que ça se tienne. Je sais, ça a l'air compliqué comme ça, mais dans ma tête l'histoire est claire, dans mon ordi, par contre, c'est le foutoir. Bordel! Ça va où, ça?

T'as vécu combien de vies Hara-Kiri pour raconter aussi bien les hommes et les femmes? J'en suis à trois (Un jour, peut-être que je te raconterai)... Trois vies dans une. Mais trois vies riches, remises en question par la prochaine. Et honnêtement, si ça pouvait s'arrêter là, j'en serais satisfaite. Parce que réinventer une vie, c'est épuisant.

Il y a encore des fautes ou des erreurs, tu as un correcteur pro? Je suis désolée, vraiment, qu'il y ait encore des fautes, et j'en assume la responsabilité. Et non, je n'ai pas de correcteur pro. On s'y est mis à trois, on a bossé dur, j'ai identifié plein de mes défauts, virgules fugueuses, points de suspension qui font des partouzes et se multiplient, accents circonflexes absents, mots qui manquent... Je suis confuse, c'est un manque de respect, j'en suis consciente, mais vraiment, on a fait au mieux. On est toutes "bonnes" en orthographe, mais au bout d'un moment, on ne voit plus les fautes ou erreurs. C'est un métier que je n'exerce pas, pas plus que grand mamamouchi de la pub ou de la com. Mais j'apprends!

Voilà, si vous avez d'autres questions, je me ferai un plaisir d'y répondre.

Tu peux suivre la blogueuse que je suis, ici.

Et la romancière que je tente d'être, ici.

Je rappelle que "Une souris bleue, un dragon et une licorne" est disponible en version numérique ou en version papier sur tous les sites de vente de livres sur internet, chez Librinova l'éditeur, et tu peux le commander dans ta librairie préférée.

 

 

 

 

Commenter cet article

vincent 30/10/2017 21:08

Alors, moi, je ne suis pas une lectrice, mais un lecteur, 40aine passée, ex rugbyman, bossant dans les TPs , je suis un piètre lecteur: un"le grand Meaulnes" au collège; un "Christiane F 13 ans droguée prostituée" au lycée, un "flash où le grand voyage" et "j'étais médecin à Dien Bien Phu" dans la même période, une rafale de St Antonio plus tard, et une plus centcinquantentaine de nuances de gris dans les 3 dernières années, des "XIII", "LARGO", Astérix....et diverses BD, des livres dont je suis le héros gamin... et oui!!! Ca a existé. Bref tout cela pour vous expliquer qu'un bouquin et moi,... ce n'est pas super naturel.
Mais je suis aussi tombé sur le livre de Marie Belfaud. Comment? La chance des hasards et rencontres de la vie.
Mais en tout cas, ce bouquin, je l'ai dévoré, apprécié, adoré. Tout était dans la mesure, la bonne note, une limpidité de lecture, des personnages attachants et sympas et tellements réels. Et oui, nous ne sommes pas les seuls à survivre aux quotidiens, les personnages de Marie Belfaud font eux aussi de leur mieux. Mais elle est tellement bonne cette histoire. Merci Marie Belfaud.. Pas de question à vous poser, juste une suite à vous demander et un merci pour ce que vous m'avez déjà offert.

Hara-Kiri 31/10/2017 08:43

Le prochain billet sera adressé aux lexteurs aussi! Vincent, tu me laisses sans voix ou plutôt sans écrit... Merci!

La Carne 23/10/2017 14:12

les blogs hot existent. Enfin... je suppose! :D
Je suis tellement déçue pour JJG! ;)
c'est "marrant". La matière de la couverture, moi j'ai eu du mal. Mais je me suis habituée puis je l'ai oubliée. :)
La scène "hot" j'ai trouvé ça bien. évident. Elle tombait à pic. :)

Hara-Kiri 23/10/2017 17:42

Merci. Vraiment.

Ax-L 23/10/2017 13:42

La scène hot, mdr ! C'est vrai que sur le coup, je me suis demandé ce qu'elle venait faire là. Mais au final, elle est bien écrite et sa lecture a été agréable (et émoustillante, oui, j'avoue) (tu peux te reconvertir en romancière coquine au besoin ;-) ), donc tu as bien fait de la laisser !
Des coquilles, je n'en ai pas vu tant que ça par rapport à un autre bouquin que j'ai lu qui, lui, était passé par le parcours classique de l'édition... Comme quoi.... La seule qui m'a arrêtée dans ma lecture parce que du coup j'ai cru que j'avais lu trop vite, c'était une erreur de prénom à la fin une scène, rien de bien méchant au final, quand on sait que tu es auto-éditée !
J'ai pris grand plaisir à lire ton livre. J'aimerais bien en connaître davantage sur les vies d'autres personnages : sa tante, son frère, son amie (je kiffe le couple qu'ils forment)
m'ont particulièrement touchée.

Hara-Kiri 23/10/2017 17:45

Merci, ça me remonte un peu le moral après cette journée pas top et emplie de doutes. Une erreur de prénom m'a été signalée, si je la retrouve je corrigerai, mais je ne peux le faire que sur la version numérique, pas papier, et juste une fois, donc au vu du nombre de fautes signalées, j'ai du boulot. ;)

zenopia 23/10/2017 10:48

Moi je connais un blogoth !!!! ;)

Anne 23/10/2017 19:35

hahaha pas si hot que ça le blogoth , il blogue toujours?

Hara-Kiri 23/10/2017 17:41

Donc ça existe, j'aurai appris un truc aujourd'hui! Merci!!!

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Hara-Kiri sur Hellocoton