Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui mes parents sont venus à la maison

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans ma vie

Aujourd'hui mes parents sont venus à la maison

Ils ont eu une enfance, même si c'est dur à imaginer c'est pourtant le cas. Pour eux une enfance rythmée par la guerre, les privations, l'exode. Puis la vie a repris le dessus, ils ont travaillé dur, pour y arriver, pour faire mieux que les anciens. Puis ils sont tombés amoureux, ça aussi, c'est dur à imaginer. Ils ont hésité, lui surtout, lui qui suite à sa guerre à lui, avait décidé, que ce monde violent ne pouvait décemment accueillir d'enfants. Elle en avait envie. Des petits comme lui ou comme elle. Ils feraient mieux que ce qu'ils avaient reçu, c'était sur! Parce que de l'amour, ils n'en avaient pas eu, mais se sentaient capables d'en donner.

Un enfant puis un autre, des filles, parfaites ou tout comme. Une éducation qu'ils ont du inventer n'ayant aucun point de repère. Une éducation la plus parfaite possible, les devoirs scolaires, réussir à l'école c'est important; être polies, bien élevées en toutes situations. Des valeurs à transmettre.

Et l'histoire s'étend comme un élastique infini, ou qu'on croit infini. Parce qu'un élastique, ça n'est jamais infini, ça s'étend, ça s'étend et ça arrive au pont de rupture.

La vieillesse, la maladie. L'un épaulant l'autre, laissant les enfants un peu abasourdis. Quel rôle doivent ils jouer, eux les enfants protégés, guidés se retrouvent propulsés dans le monde de ceux qui doivent guider, aider. Un rôle qu'on ne leur a pas appris, un rôle qu'ils détestent et craignent.

Les enfants dans le rôle de parents et inversement.

Les parents c'est précieux. Mais les parents ça vieillit....

Et de ce rôle de parents enseignants, formateurs, ils passent au rôle de parents dépendants, attendant des enfants un miracle impossible.

Aujourd'hui mes parents sont venus à la maison, et mes parents chez moi sont différents de mes parents chez eux. Plus fragiles, moins en forme, moins dans le mensonge et dans la triche. Ils sont juste vieux, fatigués et pas trop en forme. En attente aussi, surement.

Je ne suis pas sure d'être capable d'assumer totalement ça. Ma soeur m'envoie des mails un peu catastrophés, je lui renvoie des mails de constat pas trop zens non plus. Mais ni l'une ni l'autre sommes préparées à la suite, à ce que l'on devrait faire. On dérive comme des bateaux sans amarre et sans capitaine pour donner la bonne direction. On s'interroge, on patauge mais aucune solution ne nous vient. Certes il est épuisé de la surveiller, voire de la veiller, elle en est consciente et malheureuse. J'ai des absences dit-elle, elle a des soucis de mémoire dit-il.... Je ne tiens plus debout dit-elle, je sors dans le jardin avec le téléphone portable au cas où elle tombe, dit-il.

Toute une vie réorganisée en fonction de.... Au cas où....

Leur fierté, parce que hein, faut pas exagérer tout de même, on se débrouille, leur interdit de demander, ou de demander abruptement. Ils demandent sans en avoir l'air, mais la demande n'est pas trop claire, alors les enfants se demandent eux aussi, quoi faire. Tout un petit monde qui se demande quel va être l'avenir, comment on va s'en sortir.

Aujourd'hui mes parents sont venus à la maison, et je me retrouve le moral en berne, ne sachant que faire de tout ça.

Commenter cet article

ophelie 20/04/2014 02:25

J'ai commenté ton article mais voila je tenais a le refaire car aujourd'hui tout a changé
4 jours apres ton article je perdais mon papa brutalement (sans même savoir réellement de quoi ) :(
Et quoi que l'on fasse, quoi que l'on envisage on n'est pas préparé a cela
Maintenant seule je suis retournée vivre avec elle quelques temps car gravement malade elle ne peux rester seule :(
Dorenavant le futur, son futur, mon futur me terrifient
Maintenant une chose est tout a changé !!

Hara-Kiri 20/04/2014 17:24

On n'est jamais préparés.... Je t'envoie plein de courage, et suis de tout coeur avec toi!

Morrigan 07/04/2014 19:29

La vie s'en va, la vie s'en vient.... J'ai vu et aidé mes parents à soutenir mes grands-parents, je vois et partage pleinement à présent le soutien parental... Je partage, donne et comprends plus que pleinement cet amour filial et pourtant...j'espère un jour ne pas être un fardeau pour les miens. Paradoxal hein ?....

Hara-Kiri 13/04/2014 21:39

J'ai vu la même chose, mes parents ont soutenu mes grands parents.... Et j'espère ne pas être un poids pour mes filles... A réfléchir....

la carne 23/03/2014 00:41

lors de notre rapide passage à paris en janvier, mes parents sont venus nous rejoindre. nous les voyons rarement du fait de la distance (une bonne excuse qui m'arrange bien), alors du coup, à chaque fois, les changements nous frappent. ma mère et mon père ne sont plus ceux qu'ils étaient quand je suis partie de chez eux. Ils sont jeunes encore... mais en les voyant je me suis dis qu'un jour, ces changements seraient plus terribles, irrémédiables... et que face à eux, avec les ressentiments qu'il y a entre nous... je serai bien paumée...

Hara-Kiri 23/03/2014 10:56

C'est vrai qu'il y a ça aussi, savoir mettre de côté les tensions et quelques petites rancoeurs... Pas facile!

ophelie 21/03/2014 03:57

Nous ne sommes jamais prêt a penser a cela ...
nous granidissons et eux vieillissent malheureusement !!
J'y pense beaucoup aussi car je les vois se faire rattraper par le temps et c'est difficile

Hara-Kiri 21/03/2014 09:46

Le temps nous rattrape tous...Malheureusement! On sera à cette place dans quelques décennies, et nos enfants auront les mêmes interrogations!

la pingsheuse 20/03/2014 23:15

c'est un très beau témoignage d'amour.
J'ai les mêmes "fulgurances" que toi en ce moment .je veux dire des petits moment d'interrogations ou de constats fugaces. Oui nos parents ont été enfants, jeunes, amoureux, parents...on le sait mais on a du mal à se le figurer. C'est peut être une question d'âge, ça ne me turlupinait pas autant avant.J'y pensais joyeusement avant là c'est presque douloureux.
Et puis leur age, le fait qu'ils vieillissent....qu'est ce qu'on va faire? comment on va gérer tout ça?comment va t-on pouvoir les aider? Pas simple.
C'est presque mon souci majeur dans cette foutue décision d'accepter une éventuelle expatriation, pas très loin pourtant,mais toujours trop loin d'eux.
des bises

la pingsheuse 21/03/2014 11:00

c'est clair que plus que notre âge c'est celui de nos enfants qui nous fait voir les choses différemment. Tant qu'on est centré sur nos petits on jette un oeil furtif sur les autres, quand les petits sont en âge de faire des petits, ça change tout. la roue tourne plus vite peut être. C'est très bizarre l'âge de nos parents passe de l'abstrait au réel.

Hara-Kiri 21/03/2014 09:44

Ces interrogations sont peut-être une question d'âge mais je crois que le fait que les enfants aient grandi et qu'on soit plus "libres" fait qu'on voit les choses différemment Mais c'est douloureux, de voir ma mère devenir cette petite chose rabougrie et mon père s'épuiser à en prendre soin. Mais je crois aussi, qu'il faut, malgré tout, faire nos vies. Ils nous ont élevées pour qu'on soit des adultes indépendants.... Et cette expat, si j'ai bien compris, c'est pas si loin, les billets d'avion ne sont pas trop onéreux, et en cas de soucis, tu serais vite de retour. Ceci dit, j'adorerais partir ailleurs, donc je ne suis pas très objective! :)

ifeelblue 20/03/2014 12:47

ah c'est vraiment dur... je te souhaite beaucoup de courage. Ce qui est bien, c'est que tu n'es pas toute seule, tu as ta sœur, vous allez pouvoir vous aider, vous épauler.

Hara-Kiri 21/03/2014 09:17

C'est vrai qu'on est deux, mais pour l'instant, on ne sait pas trop quoi faire.... Merci!

fedora 19/03/2014 17:37

ça me parle... on n'en est pas encore là... mais mes parents vieillissent vraiment beaucoup ces temps-ci... et je redoute le moment où... bref, je te souhaite plein de courage et mille bisous

Hara-Kiri 21/03/2014 09:13

Merci Fédora. Je savais que ça arriverait, mais on a beau savoir je me retrouve impuissante et surtout je ne sais pas quoi faire....

an' o' nyme 19/03/2014 17:35

Après s'être occupé de ses enfants .... on s'occupe de ses parents ... est ce que quelqu'un s'occupera de nous ?

Hara-Kiri 19/03/2014 17:37

Pas sur! On verra.... Mais j'espère ne pas leur en vouloir de quoique ce soit, c'est drôlement difficile de savoir quoi faire et quand!

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Hara-Kiri sur Hellocoton