Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Souvenirs...

par Hara-kiri

publié dans y a quoi dans ma vie , Défi Décembre

Je vous ai déjà parlé là de mon grand-père. Jojo, Joseph pour l'état civil est né en 1901, il a tout connu des progrès qui ont rendu la vie quotidienne plus douce, sauf internet et je le regrette, ça l'aurait épaté ce truc! Il a commencé à travailler à 14 ans comme ouvrier agricole à une époque où les hommes, partis se faire massacrer dans les tranchées, manquaient cruellement dans les campagnes. Puis, voulant avoir une vie meilleure que celle de son père, il est parti à Paris et est rentré aux Chemins de fer d'Orléans où il a passé toute sa carrière comme cheminot.

Il avait 64 ans quand je suis née, il était en retraite, habitait à 200 mètres de chez mes parents et a été le personnage le plus important de mon enfance. Il m'a appris l'observation silencieuse des choses de la nature, le jardinage et la patience qui va avec, à me servir d'une vrille ou d'un rabot, à jouer aux cartes et même à tricher pour faire gagner l'autre, ou encore à réparer mon vélo. Il a très peu parlé de sa vie d'antan et je le regrette. A chaque fois que je pars sur le traces de mes ancêtres, c'est à lui que je pense. L’âpreté du travail de toutes les générations qui l'ont précédé a fait de lui, l'homme droit comme un "I", honnête et fidèle à ses valeurs, qu'il était.

Il était aussi très amoureux de ma grand-mère qui pourtant lui a mené la vie dure, et qui n'avait aucune tendresse pour qui que ce soit. Je le revois assis sur une chaise en bois peinte en vert, devant son garage, laver et éplucher les légumes récoltés de bon matin, afin que son épouse n'ait pas la peine de le faire. Il a aussi toujours fait la vaisselle et passé le balai... Etonnant pour un homme né au début du siècle! C'était sa façon à lui de rendre la vie plus douce à la femme qu'il avait choisie.

Quand il est décédé en 1991, j'ai eu un chagrin immense et rien que d'écrire ces lignes, les larmes me montent aux yeux et menacent de déborder. L'homme de ma vie n'était plus, et je me demandais comment j'allais vivre son son attention, ses conseils et son amour.

Quelques années plus tard, ma grand-mère est partie à son tour, nous avons donc vidé leur maison (que j'ai habitée par la suite) et j'ai fait une demande à mon père. Je n'étais pas très sure qu'il accepterait, mais j’espérais fort. Je lui ai demandé de me donner des objets qui, pour moi, symbolisait Jojo. Ses pipes! Elles m'ont toujours fascinée, j'ai souvent tourné autour, et quand il se préparait à fumer après le repas, j'étais autorisée à aller chercher l'élue du jour. Depuis ce jour, les pipes a Jojo m'ont suivie partout, elles sont en bonne place dans la maison, et je les vois chaque jour. Quand je vais mal, ou que j'ai un souci que je n'arrive pas à résoudre, je regarde les pipes et me demande comment Jojo aurait fait, quel conseil il m'aurait donné.

Voilà, non pas un souvenir mais une multitude.

Souvenirs...
Commenter cet article

Meghan 18/12/2013 21:37

Je crois qu'on a le même genre de vie et de souvenirs... J'aime ton billet à un point...! J'ai gardé sa casquette et de nombreux souvenirs de mon Papy... ceux qui me relient à cet espace temps si lointain et pourtant toujours si vivace !

Hara-Kiri 18/12/2013 22:55

Je souhaite à tous les enfants d'avoir un grand parent exceptionnel, qui leur apprend la vie et dont ils garderont des souvenirs tout au long de leurs vies d'adultes. C'est un échange tellement riche!

fedora 18/12/2013 16:29

super émouvant ton billet ! j'aime aussi garder dans la maison des choses ayant apartenus à mes grands parents (d'autant que c'est leur maison à la base...)... pour répondre à Ax-L, chez nous, c'est la poulette qui a déjà enterré mon papa pour pouvoir aller jouer avec les broles qui sont dans son tiroir... les enfants sont terribles !

Hara-Kiri 18/12/2013 17:06

Lacadette a décidé quand elle était petite que quand e serais morte, elle aurait mes bijoux.... Charmants les enfants! :)

Ax-L 18/12/2013 15:58

C'est drôle, moi aussi j'ai gardé des choses typiques de mon grand-père préféré (Pépé Jo, Joseph de son prénom mais ce n'est pas le même que le tien ;-)): sa casquette que malheureusement je ne peux pas porter parce qu'elle est trop étroite pour moi, et ses bibelots en porcelaine que je trouve très moches aujourd'hui mais qui me fascinaient quand j'étais petite puisque je lui avais demandé de me les mettre sur son testament avec toute la délicatesse et le tact d'une gamine de 7 ou 8 ans ;-)

Hara-Kiri 18/12/2013 16:22

Chacune son pépé Jojo! C'est rigolo!

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Hara-Kiri sur Hellocoton